mardi 27 août 2013

...rentrée scolaire.

Hier c'était la rentrée scolaire pour mes maintenant grands (les deux m'ont dépassé...) schtroumpfs.
Pas mal de stress pour E' qui changeait d'école pour rejoindre sa sœur à l' école américaine (mais en dernière année de Middle School) et aujourd’hui visite aux horreurs aurores à la councellor pour un changement complet de son emploi du temps: ils viennent de s'apercevoir qu'il est French native speaker et donc ne peut pas avoir français comme langue vivante. Il me semblait pourtant bien l'avoir mentionné au moment de l'inscription... ;)
Bon ce n'est pas très grave il prendra espagnol: même au plus haut niveau possible je pense qu'il va s'ennuyer mais au moins il ne peuvent pas le refuser, ce n'est officiellement pas sa langue maternelle! Mais du coup il a du changer d'autres options, n'aura plus le même prof en histoire ni en maths. Heureusement qu'hier il n'ont rien fait et que de toute manière il ne connait quasiment encore personne. Je redoute tout de même la sortie: le trajet d'une dizaine de minutes parait beaucoup long avec un schtroumpf grognon.
Pour C. c'est la dernière année de High School: la pression va être énorme: dossier d'université à remplir, IB à surtout ne pas rater. Une montagne de boulot et également quelques cafouillages au démarrage. Là aussi je sens une mauvaise humeur chronique. Mais  j'ai décidé d'en profiter car je sais que dans un an j'aurais le moral dans les chaussettes (enfin façon de parler car ici les chaussettes ne font pas partie de ma tenue au mois d’août ou septembre) et que ses crises me manqueront affreusement.

Haut les cœurs ! Et vivement la cérémonie de remise des diplômes!

6 commentaires:

Olivier d'Evian a dit…

Bonne rentrée !
Ici, on va bientôt remettre des chaussettes.

Dr. CaSo a dit…

J'espère que tout s'est finalement bien passé :) Elle veut aller où après, ta grande?

E. a dit…

@ Olivier: Merci :)
L'été a quand même été beau cette année en France, non?

@ Dr. Caso: oui tout s'arrange :)
UK, France ou Hollande...

N a dit…

Oh là là, pour moi qui n'ai pas encore mes enfants scolarisés, je n'ose imaginer la LIB..heu, non, l'ANGOISSE quand ils ne seront plus là!!! ;)

E. a dit…

Je préfère ne pas trop trop y penser... ;)

catherine a dit…

on s'y fait, au départ des enfants..j'en ai quatre, 3 ont été "expatriés" pendant des années (pour études ou boulot, Canada, Norvège et Irlande..)Tu te retrouves seule avec ton chéri, tu as l'impression de revenir à tes jeunes années..(mais tu penses quand même beaucoup à tes enfants..et parfois tu te tracasses un peu pour eux..)
bon dimanche!