mardi 16 septembre 2014

...globe.

Mais pas n'importe quel globe, The Globe.

DSC_1406

J'ai hésité à utiliser cette photo pour ma participation à la photo de ce mois (to be or not to be) et puis je me suis dit qu'il fallait mieux la garder pour un billet un peu plus long.

The Globe est la reconstitution à l'identique et quasiment au même endroit du théâtre détenu en partie par  William Shakespeare et où nombreuses de ses pièces (dont Hamlet) ont été jouées de son vivant, fin 16ème début 17ème siècle.

C'est un théâtre rond avec une partie (le parterre pour être précise) à ciel ouvert.

DSC_1411

Il s'agissait des places les moins chères mais en plus d'être probablement mouillés (nous sommes à Londres, ne l'oublions pas! )  les spectateurs y étaient debout. Quand on connait la durée d'une pièce de Shakespeare...

Ceux qui disposaient d'un peu plus d'argent pouvaient bénéficier de bancs et d'un toit. Le coussin était en option mais probablement indispensable...



DSC_1413

DSC_1418

Les gens de la haute eux venaient au théâtre surtout pour se montrer et se payaient donc des sièges au dessus de la scène, face aussi au public: ils ne voyaient donc rien de la pièce, se contentant de l'écouter mais l'important était d'être vus!

DSC_1414

DSC_1417

D'après ce que nous avait expliqué notre guide il n'y avait à l'époque pas du tout la même attitude  à l'égard du théâtre que maintenant. Il s'agissait vraiment d'un divertissement et pas d'un produit culturel. Toutes les classes sociales s'y rendaient, les gens bougeaient, parlaient, flirtaient pendant les représentations.  Des vendeurs proposaient de la nourriture et des boissons (alcoolisées, cela va sans dire) donc les gens mangeaient et buvaient (et parfois même pissaient au parterre).  Toutes sortes  de remarques, d'insultes, voire même d'objets pouvaient être lancés sur les acteurs si la pièce ou leur prestation ne plaisaient pas.
Pas franchement l'ambiance actuelle lors d'une pièce de théâtre!

Et sur les conseils de Dr.Caso je vous mets le lien d'un court documentaire sur la prononciation de l'anglais à l'époque de William Shakespeare.

4 commentaires:

N a dit…

Je viens justement de ressortir mon volume des oeuvres complètes de Shakespeare (une vieille édition reliée qui sent le vieux- j'aime) pour lire Much Ado About Nothing et ça m'a donné envie d'en lire plus... Ton billet est très "à propos" comme disent les anglais ! ;)

Dr. CaSo a dit…

C'est marrant, aujourd'hui justement je regardais une vidéo qui parlait de l'anglais de Shakespeare et de combien la prononciation de l'époque était différente de celle d'aujourd'hui (avec un linguiste super connu, David Crystal), et la vidéo était tournée là-bas :) (http://twentytwowords.com/performing-shakespeares-plays-with-their-original-english-accent/)

Le Terminal A. a dit…

Le lieu me fait penser à des bâtiments chinois que j'ai vus sur un autre site, ça n'a pourtant rien à voir. J'aime assez l'idée de ce que pouvais être le théâtre jadis, avec un public varié, et beaucoup (trop?) d'animation dans l'assistance.
Quant à Shakespeare, en vieil angliche bien sûr, j'en ai été dégoûtée à la fac.
M'y remettrai-je plus tard ? Peut-être.

Pour info, mon blog a déménagé : http://leterminala.blogspot.fr/

Bonne semaine.

E. a dit…

@ N: pfff, moi Shakespeare j'ai du mal, même en "modern English".

@ Dr. Caso: j'ai vu la vidéo dont tu parles et je vais même la mettre en lien sur l'article car je trouve qu'elle est super intéressante. Je trouve d'ailleurs que la prononciation de l'époque se rapproche un peu de l'accent français!

@ Le Terminal A: En plus les pièces étaient jouées dans l'après-midi, en lumière naturelle donc rien que ça ça devait drôlement changer l'ambiance par rapport à maintenant: les acteurs voyaient les spectateurs!

Je prends note du déménagement de ton blog :)