lundi 17 avril 2017

...changement climatique.

En février je vous avais parlé d'un coup de froid inhabituel.
Ce n'est pas le seul changement climatique qui affecte la région: de janvier à mars on se serait cru en Angleterre, on avait l'impression qu'il n'arrêtait pas de pleuvoir. Ce n'était pas du tout une impression, sur cette période il y a eu pratiquement 3 fois plus de jours de pluie qu'en moyenne sur la même période. Avec tous les inconvénients que la pluie peut apporter dans un pays très moyennement préparé à ce niveau de précipitations...
A la maison ça a été un peu la galère car la pompe sur le toit ne supporte pas du tout l'humidité et disjoncte dès qu'il tombe trois gouttes. Il n'y a alors quasiment plus d'eau à l'étage où sont situées toutes les douches...et un filet au rez-de chaussé jusqu'à ce que ce que la pompe sèche suffisamment entre deux averses, ce qui certains jours n'a pas été possible.
Avril a commencé très fort aussi avec des températures bien supérieures aux normales saisonnières. Et on nous annonce un été particulièrement chaud...il est donc temps de partager ici ce meme qui fait le tour d'internet dans les pays du Golfe à cette époque de l'année:


En fait je ne me plains pas vraiment, je suis maintenant bien habituée à la chaleur même si à la longue c'est fatiguant et un peu pénible de vivre dans une atmosphère climatisée 24 heures  sur 24. Heureusement il reste, normalement, quelques semaines  à moins de 45°C pour pouvoir mettre un peu le nez dehors ;)

1 commentaire:

Mahie a dit…

Ouloulou! Quelques semaines à moins de 45°!!
l'autre jour nous recevions des anglais dans le collège où je bossais et il se plaignaient de la chaleur... Il n'avait pas fait plus de 23° je crois ;-)
Tu crois que vous allez bientôt rechanger de pays où vous êtes là pour un moment encore?