dimanche 29 avril 2007

...Cristo Roto.

Allez, encore un petit peu de tourisme local, ça ne peut pas vous faire de mal...

Le Cristo Roto (Christ Brisé) c'est ça:

Cristo Roto 6

une statue d'environ 25 mètres de haut sur une petite ile, au milieu d'un des nombreux réservoirs d'eau de l'Etat d'Aguascalientes.
C'est, parait-il, la 5ème plus haute statue du Christ du monde. Elle été inaugurée il y a un peu plus d'un an, pour Pâques 2006.

Mais que fait-elle là et surtout pourquoi avoir choisi un Christ mutilé et sans croix?

En fait l'histoire remonte à la fin des années 1920. A cette époque on décide de construire un barrage et la petite communauté qui vivait par là est expropriée. Le barrage est construit, le village englouti...Seul dépasse parfois le sommet de la croix qui dominait l'église.
Les habitants reconstruisent leur village un peu plus loin mais tout ce coin reste très très pauvre. Pratiquement tous les hommes partent, soit à la ville (Aguascalientes, à environ 40 km) soit plus loin, en particulier aux Etats-Unis.

Les années passent. Un jour le Gouverneur décide que ça serait bien de donner une impulsion économico-touristique à cette partie de l'Etat d'Aguascalientes. Oui mais quoi faire?

C'est alors que surgit de je ne sais où (et je vous assure qu'avant d'écrire ce billet j'ai fait des recherches, mais je n'ai rien trouvé de convaincant) l'idée d’un sanctuaire avec le Cristo Roto. Et quel meilleur endroit(?) que sur une ile artificielle bâtie au milieu du réservoir, pile poil là où dépassait la croix de l'église engloutie.

Pourquoi un Christ Brisé? Là aussi les explications sont peu nombreuses et peu claires. Ce que j'ai cru comprendre c'est que quelqu'un du village ou de la région avait un jour acheté en Espagne à un antiquaire une statuette du Christ, sans sa croix et cassée. Il se promettait de la faire réparer jusqu'au moment où le Christ lui a parlé pour lui dire que: "brisé il était, brisé il devait rester..."

Cristo Roto 2

(Laisse-moi brisé.
Je veux qu'en me voyant brisé tu te souviennes de tant de tes frères qui sont comme moi, cassés, écrasés, indigents, opprimés, malades, mutilés...
Sans bras parce qu'ils n'ont ni la possibilité ni les moyens de travailler; sans pieds parce qu'on leur a bloqué le chemin; sans croix parce qu'on leur a ôté l'honneur et le prestige.

Tout le monde les oublie et leur tourne le dos alors qu'ils sont comme moi...un Christ Brisé)


Donc on (qui?) a choisi cette statue pour honorer le village englouti, pour représenter la tristesse de ses habitants et de leurs vies détruites.

Je ne suis même pas certaine que mes explications soient correctes mais en tous cas l'idée a été bonne: le tourisme (religieux et de curiosité) s'est développé dans la région, les gens sont revenus et tout le coin est moins pauvre.

Quant a la statue elle même, elle est assez chouette et surtout le tout est très photogénique


Cristo Roto 5
Cristo Roto 4


Mais qui a eu la fabuleuse idée de ce toit blanc pour le sanctuaire???

Cristo Roto 3

C'est vraiment affreux et de loin on a l'impression que le Christ porte une jupette, ce qui est du dernier ridicule!

Cristo Roto 1 Cristo Roto

Franchement un Christ brisé et sans croix, tout seul sur son ile ça aurait eu nettement plus de gueule et d'impact. A mon humble avis.

7 commentaires:

missiz jones a dit…

Complètement d'accord avec toi, quelle mauvaise idée cette structure blanche !...les premières photos sont impressionantes en tous cas...Et les histoires de villages engloutis, ça me donne toujours le frisson... Merci pour cette découverte !

france a dit…

Très, très intéressante lecture. Ce Christ ressemble à sa propre religion, démembrée, dispersée. Mais il attire le tourisme, ravive l'économie infiniment plus qu'il ne l'aurait fait s'il avait été ce Christ entier (con cruz - pero sin Penelope, duh!) que l'on voit à 1 417 309 autres exemplaires ailleurs dans le monde.

C'est quoi "la honra"? À part l'honneur et le prestige, de quoi est-il question?

E. a dit…

@ missiz jones: En plus ce qui m'énerve c'est que dans les guides, sur les sites touristiques et sur le site officiel d'Aguascalientes la stucture blanche a été photoshoppée (ou alors ils n'utilisent que des photos prises avant sa construction!)

@ france: Je n'avais jamais ni lu ni entendu ce mot et mon dictionnaire m'a donné comme définition : "honneur, prestige"... D'où mon omission en français!

bv a dit…

On est d'accord, quelle hérésie (façon de parler!) cette crinoline.
Comme si on ne pouvait apprécier la beauté solitaire d'un Christ brisé...

merci pour ce petit moment d'Histoire.

E. a dit…

Crinoline? Bon sang mais c'est bien sûr, ce n'est pas une jupette mais une crinoline...Mon manque de vocabulaire m'effraie parfois!

Anonyme a dit…

Qu'est ce qu'on a oublié sur l'île?

E. a dit…

Un accent peut-être? ;-)