mercredi 29 avril 2009

...grippe porcine.

Bon je vous rassure tout de suite: pour l'instant nous allons bien...Le silence de ces derniers jours n'était du qu'à un petit séjour à la plage qui a malheureusement été un peu(!) gaché par ce nouveau virus.

Nous sommes maintenant rentrés à Aguascalientes où ça semble être la psychose totale. C'est assez hallucinant parce qu'à la plage les gens (Mexicains pour la plupart) avaient l'air de se moquer royalement de la grippe porcine.
Ici il y a eu, officiellement 4 cas et deux morts (mais qui sait si la grippe porcine est vraiment la coupable). Du coup la Feria de San Marcos a été annulée. Coup dur pour l'économie locale. Les rues sont désertes, ça fait un peu peur.

Nous prenons les précautions d'usage mais il a été difficile de trouver des masques chirurgicaux: rupture de stocks dans la majorité des pharmacies. Remarquez j'ai vite compris pourquoi en voyant de nombreuses personnes seules dans leur voiture et portant un masque...

Je ne sais pas très bien quoi penser de toute cette histoire, je me demande dans quelle mesure nous n'avons pas affaire à une méga panique mondiale pour finalement pas grand chose: les chiffres mexicains n'ont pas l'air validés par l'OMS, personne ne sait rien, ni sur l'origine du virus ni sur celle des personnes décédées, les théories les plus farfelues circulent sur internet. Au Mexique on en meurt, partout ailleurs c'est généralement bénin comme maladie...(Sûrement parce qu'au Mexique les gens vont chez le médecin en dernier recours faute de moyen et de confiance dans des médécins pas toujours à la pointe et que cette fois-ci c'était trop tard). Bref, le flou absolu.
Ce qui est à peu près certain c'est qu'ici il y a 1 million de doses d'antiviraux pour près de 110 millions de personnes et que donc il serait bien que nous évitions de choper cette cochonnerie...

11 commentaires:

Dr. CaSo a dit…

Ca fait plaisir d'avoir de tes nouvelles, je pense beaucoup à vous depuis quelques jours!!! Comme toi, je me pose beaucoup de questions... et en général, ce genre de psychose me passe par-dessus la tête. Mais vous, vous y êtes en plein dedans! Bon courage, c'est tout ce que je peux dire, et j'espère que cette histoire s'arrêtera très vite!!

a l'ouest a dit…

Je comprends tout à coup pourquoi la nana devant moi dans le bus avait du Tamiflu et aussi un autre médoc dont je ne me souviens plus le nom... Elle était en train de lire les notices et moi sans percuter sur la psychose ambiante, je l'imaginais déjà malade -- j'espérais juste qu'elle ne nous éternue pas dessus ;)

Brigitte a dit…

Bon te revoilà, bronzée au moins ? Tu le sais M. est medecin de santé publique et il rigole bien de voir tout le microcosme journalistique déblaterer sur le sujet
En gros on ne sait rien de ce virus mutant, on s'etonne de cette mutation naturelle, la main de l'homme serait elle passée par la ???? gros doute !!
Les masques pour être efficaces à 100% doivent être changés toutes les heures en extérieur
Le virus est peut etre chimio resistant au Tamiflu, nobody knows
Prudence mais pas psychose, voilà voilà
On arrive à Phoenix le 22 mai, on portera des masques

souklaye.sylvain a dit…

Une contagion inconnue passionne davantage les foules qu’une maladie maîtrisable.
Le nombre de morts configure la couverture médiatique.
Plus la problématique est globale, plus elle est déclinable, plus elle est universelle.
Flash info publicitaires et épileptiques, reporters spéciaux concernés et consternants, analyses des causes prévisibles ou prémonitoires et des conséquences envisageables ou inéluctables.

Quand le chantage moral ne se distingue plus du droit de savoir, on peut avoir peur, cette fois-ci.
La suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/04/27/bloc-note-psychose-mediatique/

Mijo a dit…

Ne pas se laisser emporter par la psychose mais faire attention tout de même.

Comment les enfants vivent cela ?

Anonyme a dit…

Si la situation ne se decante pas avant fin mai on est bon pour le sejour masqué à philadelphie et NY; Ont-ils prevu des masques modèle Alf ;-)

Beo a dit…

Moi aussi je suis bien contente de te lire.

Vivement que cette saloperie soit maîtrisée et encore plus rapidement, si possible, l'effet de psychose.

Parfois; on se croiraient carrément dans un film de SF!

Missiz Jones a dit…

J'espère que la panique ne va pas gagner la population et que cette "cochonnerie" sera rapidement éradiquée.
Ici,par le petit bout de la lorgnette, on se gargarise de notre stock impressionnant de Tamiflu ( mieux que les américains nous assure la ministre de la santé) et les éleveurs de porcs intriguent pour qu'on re-baptise la grippe..."Mexicaine".

E. a dit…

@ Dr.Caso: j'essaie de garder la tête froide mais je t'assure que quand tu vois tout le monde dans un supermarché avec son masque, ça fait un peu peur.

@ à l'ouest: finalement à NY tu es pratiquement aussi exposée que nous :-( Mais je pense que la prise en charge médicale y est bien meilleure

@ Brigitte: oui j'ai même pris un léger coup de soleil.
J'aimerais vraiment savoir ce qu'on en dit dans les milieux bien informés parce qu'ici c'est du grand délire ce qu'on peut lire ou entendre...

@ souklaye.sylvain: c'est certain que c'est assez "vendeur" comme sujet

@ Mijo: pour l'instant ce sont les vacances scolaires (qui seront prolongées au moins de deux jours). On reste à la maison (il va d'ailleurs falloir trouver rapidement des occupations sous peine de les voir passer leur temps à se disputer). Ils se sentent concernés mais pas franchement inquiets. Maintenant je redoute un peu le retour à l'école avec masques et tout...

@ Alf01: sauf si tous les voyages sont suspendus...

@ Béo: c'est vrai que ça fait un peu SF de voir ces rues peu animées seulement peupléees de personnes portant un masque.

@ Missiz Jones: les mexicains n'aiment pas l'idée mais je pense que cette grippe restera connue sous le nom de la grippe mexicaine...

JvH a dit…

Aux infos l'autre jour il y avait des françaises vivant au Mexique qui témoignaient, je me suis demandée si je n'allais pas t'y voir aussi! :)
Bon courage pour passer à travers cette crise et gros bisous sans masque, je ne crois pas à la contagion via internet! :)))

E. a dit…

Je les ai vues aussi mais c'étaient des Françaises vivant à Mexico: tu ne crois quand même pas que les journalistes vont aller se perdre dans le Mexique profond ;-)