lundi 19 septembre 2005

...sorties d'écoles.

Il y a beaucoup de choses que je n'aime pas aux Etats-Unis, mais ça, je trouve ça vraiment très bien!

sortie ecole


Cette limitation de vitesse est respectée, et sur les grands axes, il y a souvent une voiture de police prête à sanctionner les contrevenants...

sortiesecoles1


Je ne sais pas si les "crossing guards" sont payés. Je crois que non. Je pense que ce sont des parents d'élèves volontaires. Et j'ai beaucoup d'admiration pour eux, car ils sont là, tous les jours d'écoles, de 7h15 à 8h15 et de 14h30 à 15h15, quel que soit le temps! Mais je préfère le nom qu'on leur donne en Grande-Bretagne, les "Lollipop Ladies" (car là-bas, comme ici, la majorité sont des femmes). C'est moins "militaire"!

C., lors de notre premier séjour au Texas (elle avait 5ans), m'avait annoncé, un jour, que quand elle serait grande, elle voulait "être la dame qui fait traverser la rue"...L'attrait du sifflet, sans doute!


Et en ce qui concerne les bus scolaires, les fameux bus jaunes, voilà un extrait du "Texas Driver Handbook".
"Drive with care when you near a school bus. If you approach a school bus from either direction and the bus is displaying alternately flashing red lights, you must stop and not pass until
(1) the school bus has resumed motion, or
(2) you are signaled by the driver to proceed, or
(3) the red lights are no longer flashing.
A person who fails to obey the law regarding yielding the right-of-way to school buses displaying alternating, flashing lights, is subject to a fine of not less than $200.00 or more than $1,000.00. A second or subsequent conviction can result in a license suspension up to 6 months."

Ici, on ne rigole pas avec la sécurité des enfants.

2 commentaires:

galinette a dit…

Tout pareil ici (du moins a Sydney), et j'apprecie aussi !

danielle a dit…

En France , nous avons des agents pour faire traverser les enfants mais pas partout! Ce sont des emplois pour des gens en grande précarité souvent. Parfois, ils sont motivés car ce travail est une aubaine, parfois, ils ne le sont pas du tout, car c'est un emploi faute de mieux. Ce qui n'est pas sans poser problème pour la sécurité des enfants. J'en connais même certains limités mentalement, ce qui fait un peu peur.