mardi 6 décembre 2011

...changements climatiques.

Aucun accord n'a encore été trouvé à Durban lors de la "conférence de la dernière chance" mais déjà on prépare le prochain grand raout qui ne sert à rien. Et il aura lieu, ô joie, à Doha fin novembre, début décembre 2012...

Autant vous dire tout de suite que le choix du Qatar,  l'un des plus gros émetteur de CO2 par habitant comme hôte de cette conférence fait grincer quelques dents.
Il me parait toutefois important de noter que l'utilisation de ce ratio en gros titre est quelque peu spécieuse: le Qatar est l'un des tous premiers  producteurs d'énergie de la planète  avec une population ridiculement petite...d'où un ratio très mauvais. En données brutes le Qatar produit quand même 100 fois moins d'émissions de CO2  que la Chine, 80 fois moins que les USA et 5.5 fois moins que la France. A peu près au niveau de l’Autriche qui finalement elle ne produit pas grand chose ;-)

Quoi qu'il en soit cette conférence n'aura peut-être pas que des effets négatifs (et je ne parle même pas ici des embouteillages et problèmes de circulation qui ne manqueront pas de se produire ici et qui me feront moi grincer fortement des dents dans un an...) : le Qatar et les pays du Golfe dans leur ensemble vont se retrouver au centre du débat et se sentiront certainement obligés de faire quelques efforts. Après tout même les mauvais élèves peuvent parfois se motiver...???

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Bien sur que ce grand machin ne servira a rien comme d'hab, et puis pour ce qui concerne les efforts des pays producteurs du golfe ' je les range dans le meme tiroir que ceux qu'on peut esperer des Etats Unis ou de la Chine.
Alf01

Seer a dit…

With all due respect, Qatar gros producteur d'énergie, oui, mais d'énergie propre... Ca me paraît déjà moins évident.

Comme si on se faisait encore des illusions sur ces sommets. On a eu Copenhague, on a eu Durban, j'ai envie de dire "et alors ?" (en dehors des millions dépensés pour accoucher d'un grain de sable face à une montagne de problèmes).

Actuellement, les meilleures initiatives ne sont pas globales, j'en ai peur...

E. a dit…

@ Seer: gros producteur d'énergie tout ce qu'il y a de plus polluante je suis d'accord. Ce que je voulais simplement mettre en avant c'est que dire que le Qatar est le plus gros pollueur de la planète est stupide: c'est statistiquement un point aberrant c'est tout, à cause de sa très faible population. Ses émissions de CO2 par habitant sont 53 tonnes métriques alors que le Koweït qui a des émissions de CO2 totales un peu supérieures (et une économie, un climat et un mode de vie équivalents) n'a que 26 TM par habitant parce que sa population est de 1 million plus nombreuse.

@ Alf: je suis d'accord avec toi et aussi avec la dernière phrase de Seer mais je pense que ça ne suffira pas. Après nous le déluge pourrait bien devenir une réalité...

Anonyme a dit…

Concernant cette question ( celle du porc pas celle de sa vente autorisée au Qatar ), ce qui m'interpelle moi c'est ce réel et profond décalage entre la fixation que font de manière générale les Occidentaux non musulmans sur ce sujet pour définir les musulmans : les musulmans ne mangent pas de porc !( comme si leur religion qui comme toute religion est avant tout un message spirituel se limitait à ça ) ... et la réalité même de la vie dans une société musulmane ou le porc lui-même ne vient jamais dans les conversations ni même dans les pensées ; non pas parce que c'est un sujet tabou mais parce que puisqu'il la consommation de porc été interdite une fois pour toutes c'est comme s'il n'existait pas ... ;-)

clau

Anonyme a dit…

oh jeme suis trompée de billet ! excuse-moi !

clau

E. a dit…

Pas grave (que tu te sois trompée de billet ;-) )

Le Chroniqueur Berliniquais a dit…

Marrant la personne qui commente le mauvais billet. Tu parles de gens dans la lune ! Lol :-)

Je suis effondré par l'inefficacité de ces grands machins pour sauver le climat. Franchement, ils devraient arrêter le cirque. Je me rappelle tout le ramdam qu'ils ont fait pour le sommet de Copenhague (rebaptisée "HOPEnhagen" pour l'occasion), pour finalement... rien, que dalle, nada, nix. The bomb is ticking away...

E. a dit…

Je me demande toujours quel est le "bilan carbone" de ces réunions inutiles, inefficaces mais au bout du monde (parce qu'avant Durban si mes souvenirs sont exacts c'était Cancun...)

Anonyme a dit…

hmmm .... dans la lune je ne crois pas .. mais sur une autre planète certainement ;-)

clau