dimanche 10 juin 2012

...l'une d'entre nous...

C'est le nouveau sujet de conversation à Doha, en attendant les résultats de l'enquête sur le tragique incendie du Villaggio.


Alors je vous le dit tout de suite, ça m'énerve!
Pas tellement cette affiche, peut-être un peu maladroite dans sa formulation mais qui a au moins le mérite de définir à peu près clairement ce que l'on entend ici  par "decency"  mais plutôt le fait qu'on ait eu besoin d'en arriver là: par le j'm'en-foutisme (ou l'ignorance voire la provocation? J'ai quand même du mal à le croire...) de quelques unes nous risquons de nous diriger vers une plus grande sévérité en ce qui concerne la façon de s'habiller. Déjà les cas de prises à partie (pour ne pas dire parfois d’agression verbale) semblent plus fréquents (peut-être aussi qu'ils font simplement surface en ce moment à cause justement de cette campagne) alors que jusqu'à présent les Qatariens paraissaient plutôt tolérants sur le sujet.  Je n'ai pas du tout envie de finir systématiquement en jupes et chemisiers à manches longues ou pire en abaya parce que des écervelées se sont promenées en shorts ou mini-jupes dans les centres commerciaux!! Espérons donc que cette initiative permettra de trouver un terrain d'entente, comme le souhaite son initiatrice, Najla Al-Mahmoud:

"We noticed a lot of shorts, spaghetti straps, transparent and very tight clothing being worn freely in public places.
I don’t blame foreigners as they come from a different culture and they don’t know that it’s not acceptable… that’s why a group of ladies from different group of age gathered and decided to do something for Qatar.
We don’t want to interfere with anyone’s religion and force them to wear hijab … we only want modest clothing. It’s a matter of etiquette and class. We want to be able to go to public places without a lot of flesh around us."
 (source: Dohanews)

25 commentaires:

Dr. CaSo a dit…

Ce que je ne comprends pas sur cette affiche c'est ce qui est "acceptable" et ce qui ne l'est pas. Si le short et strap est innacceptable, pourquoi c'est sur l'image avec la jupe et la robe??

E. a dit…

Tout ce qui est sur l'affiche n'est pas "acceptable": short, bretelles fines, ventre à l'air..."shoulders and knees should be covered". Dans ce sens cette affiche n'est pas très claire, il devrait y avoir des grosses croix sur tous ces exemples!

Mahie a dit…

J'ai mis quelques seconde à comprendre également que tout e qui était sur l'affiche était "interdit".
Comme tu dis c'est dommage que la bêtise de quelques unes amènent les autochtones à sentir mal et à réagir un peu violemment... La cohabitation des cultures c'est pas facile en France et c'est pas facile en pays musulmans... C'est jamais facile donc.

brigitte a dit…

Tout pareil, je trouve qu'il manque un "sens interdit" sur ces tenues. J'espère, de tout coeur, que tu n'auras jamais à subir une abaya ;( je dis bien "subir"
vous devez y rester longtemps dans ce pays?

Anonyme a dit…

donc le pantalon c'est non? Pourtant ça couvre les genoux.

T.

Eric et Lydia a dit…

Je suis aussi dès fois choquée par certaines tenues que porte les mamans qui viennent chercher les enfants à l'école. Elles feraient les 100 pas sur le trottoir, cela ne choquerai pas :)
Et pourtant je suis française, imagine les bahrainis!

Le Chroniqueur Berliniquais a dit…

Oh là là, dur dur! Je ne m'étais pas imaginé que la vie au Qatar était aussi stricte sur cet aspect!!! Et apparemment, ces interdits ne concernent que les femmes alors? Les hommes, eux, ont le droit de porter des shorts au-dessus du genou?

Enfin, dura lex sed lex comme on dit... au moins vous n'êtes pas obligées de vous ensacher dans une abaya contre votre gré, c'est déjà une bonne chose, peut-être est-ce une mesure "progressiste" à l'aune des moeurs locales. Dans ce cas, je comprends que les autorités préfèrent rester ferme sur les "libertés" qu'elles accordent à leurs résident(e)s expatrié(e)s. De toute façon, il est plus facile d'être "classe" et élégant(e) en étant couvert(e) que trop dénudé(e), et ce, au Moyen-Orient comme ailleurs...

@ "Anonyme" 14h10 - je pense que le pantalon affiché est trop moulant: il révèle un ventre nu et en plus ça boudine au niveau de la taille -> une belle preuve de goût de la part du code pénal qatarien!!! :-)

E. a dit…

@ mahie: non ce n'est jamais facile mais ça se passe toujours mieux avec de la bonne volonté!

@ Brigitte: j'espère aussi!

@ T.: non c'est le muffin top qui n'est pas acceptable et ça devrait être le cas partout! ;-)
Le pantalon apparemment ne doit pas être trop moulant...

@ Lydia: vous n'avez pas encore eu ce genre d'affiche au Bahrein? parce qu'il parait que même aux Emirats on se dirige vers un peu plus de rigueur.

@ Le Chroniqueur: à vrai dire il y a quand même moins d'hommes qui ont une tenue "choquante" au sens très large que de femmes...
Ah oui le muffin top c'est pas la classe...

Dr. CaSo a dit…

Tout ça me rappelle mes années à Brigham Young University...

Anonyme a dit…

Tiens, à Riyadh on n'est pas du tout confronté-e-s à ce genre de problèmes ;-)

clau

Anonyme a dit…

Bon, soyons sérieux ;-) Il est vrai que dans l'espace public saoudien, toutes les " étrangères " - je veux dire par là les non saoudiennes, ce qui englobe une diversité remarquable de femmes et de cultures, depuis l'Occidentale jusqu'à la Philippine en passant par les Indiennes, les Africaines et les Arabes d'autres pays que l'Arabie -portent l'abaya, parfois même ouvert et c'est tout à fait toléré- enfin, du moins dans les grandes villes... mais y-a-t-il des étrangers ailleurs que dans les grandes villes ? ;-) .. Par contre, j'ai rarement vu l'une de ces étrangères, à moins qu'elle ne soit musulmane, porter le fichu et encore moins le niqab ... Elles vont, cheveux au vent, certes couvertes d'un abaya, lequel ressemble en vérité plus à un manteau léger - et souvent, il faut bien l'admettre, élégant - qu'à une bure ou à un tchador afghan ... ( attention ! je ne fais pas l'apologie de l'abaya, même si moi je le porte aussi - à Riyadh mais pas en France ;-); j'essaie juste de vous décrire la situation et comment je ressens les choses ... ) Concentrons-nous sur les Occidentales ;-) Je les croise généralement à ... Ikéa, dans les grands supermarchés comme Carouf ou Tamimi et aussi, bien entendu, dans les immenses Centres commerciaux où elles vont, comme les Saoudiennes, et c'est important de le dire, comme les Saoudiennes ;-) acheter des dessous chics ou chocs, des débardeurs, des jupes et robes moulantes, courtes, ou longues, des shorts, des talons hauts, des produits de beauté de toutes sortes ... enfin toutes ces marchandises qui mettent en valeur leur beauté - enfin, c'est ce que le marketing persiste à nous faire croire depuis des décennies ;-)- La différence essentielle entre les Saoudiennes et les Occidentales, c'est que les premières réservent à la sphère privée le port et l'expositon de ces marchandises sur leur corps alors que les secondes considèrent qu'il n'y a aucune séparation de fait entre la shère privée et la shpère publique .. Bon, c'est une question de mentalité, de culture, d'idéologie... Je ne peux pas dire qu'un tel mode culturel est mauvais et l'autre bon ... La seule chose que je peux dire, c'est que les Occidentales ( la plupart parce qu'il y en a forcément qui souffrent de se soumettre à cet impératif vestimentaire) me semblent satisfaites du port de cet abaya qui leur est fortement conseillé de porter ;-)Je reste persuadée qu'il y a une forte part de provoc et d'arrogance dans le comportement de ces Occidentales à Qatar, Bahrein et Emirats qui se promènent quasi dénudées dans l'espace public ... Le pire c'est qu'elles pensent que les autochtones les envient de pouvoir se déplacer ainsi le corps libre alors qu'en réalité elles ne suscitent que répulsion ;-)) Bon maintenant c'est vrai qu'il fait très chaud dans les pays du Golfe ... mais il n'empêche que la meilleure façon de se protéger de la chaleur, c'est de porter un vêtement ample et léger ;-)

clau

Dr. CaSo a dit…

Clau, je déteste voir ces muffin tops et la moitié des nibards des filles et autres morceaux de peau peu décoratifs. Mais je déteste aussi voir les fesses des mecs qui portent leurs pantalons trop bas et autres parties exposées par des pantalons trop moulants, etc. Ce que je ne refuse, dans la culture musulmane, c'est que seules les femmes sont soumises à ces loies. Si on décide d'être décent et prude, alors soyons-le tous, hommes et femmes! J'ai envie de vomir quand je vois (souvent, ici) une femme entièrement couverte de la tête aux pieds marchant à côté d'un homme en short et t-shirt. Tu peux me donner toutes les excuses du monde sur la chaleur, la répulsion à la vue de la peau, le manque de décence, la culture, la religion, etc. Mais le mot de la fin sera toujours, pour moi, que ce n'est qu'une seule chose: sexiste. J'ai vécu 6 ans en Utah et même si leurs lois de BYU me faisaient parfois chier, là-bas, au moins c'étaient les mêmes pour les hommes et les femmes!

E. a dit…

@ Dr. Caso: je suis allée me renseigner sur BYU et je me demande encore ce que tu as pu aller faire dans cette galère... ;-)

@ Clau: en tous cas moi je peux te dire que les expats que je connais qui ont résidé en AS n'ont pas du tout bien vécu le port de l'abaya: elles l'ont portée parce qu'elle n'avait pas le choix mais n'en étaient pas du tout satisfaites. Si jamais ici on en arrivait là je le ferais aussi mais franchement pas de bon coeur et en vivant cela comme une punition et une privation de liberté. Et puis ne me fait pas rire, les vêtements amples et légers c'est bien contre la chaleur d'accord mais NOIRS?????????????
Maintenant que celles qui sont convaincues que leur salut passe par le port de l'abaya voire du hijab ou même du niqab les portent (enfin pour le dernier pas en France! ) moi ça ne me dérange pas mais, surtout, qu' ici on ne l'impose pas aux autres. Autres qui doivent par ailleurs faire un effort aussi...
Je n'avais pas envisagé l'arrogance mais tu as peut-être raison, ça serait bien dans la mentalité de certaines de penser: je suis occidentale et je vous emm*de vous et vos preceptes ringards, je suis une femme libérée et je m'habille comme je le veux.
Je dis ça mais je n'en sais rien vu que je suis toujours "modestement" vêtue ;-) Enfin selon moi...
Et pour finir on en revient quand même à un point qui est soulevé dans l'affiche c'est le respect: de toutes, par toutes...

Anonyme a dit…

Dr. CaSo et E. : je suis globalement bien d'accord avec vous et ça serait quand même mieux si on avait pas à parler de tout ça hein ;-))( E. je suis dépitée.. j'aurais bien voulu te faire rire avec cette histoire de vêtement NOIR ample et léger ;-) )Je vais juste rajouter deux ou trois trucs : l'islam impose aussi en fait une " décence " vestimentaire aux hommes qui ne doivent pas porter de vêtements ( ou plus précisément de thobe parce que de toute façon à l'époque du prophète c'était quand même le vêtement à la mode et ça a peu évolué ... ) trop près du corps et le sarouel doit impérativement cacher les genoux ... Mais restons -en au sujet du billet ... Je voudrais simplement dire que les Occidentaux qui obtiennent un contrat de travail dans les pays du Golfe savent très bien qu'ils vont se retrouver dans des milieux culturels extrêmement éloignés des leurs par beaucoup de côtés, qu'il y a nombre d'interdits et de choses difficiles à supporter ( outre la chaleur ;-)) Personne n'est ignorant ... Et s'ils acceptent de venir c'est tout simplement parce qu'une opportunité extraordinaire de faire beaucoup d'argent leur est offerte, si l'argent n'était pas le principal motif ( bon il pexiste sûrememt des exceptions ;-))ils ne signeraient pas le contrat qui leur ait proposé ... Aussi, à partir du moment où ils acceptent, en parfaite connaissance de cause ( ils savent bien qu'on ne mange pas de porc en terre musulmane, que l'alcool y est interdit et qu' une conception bien précise de la décence vestimentaire féminine dans l'espace public est imposée ),la moindre des choses, le moindre respect pour les populations locales c'est à mon sens d'accepter de bon coeur de se plier à quelques unes des contraintes auxquelles sont soumises ces populations, ou du moins veiller à ne pas heurter la culture locale, sinon il vaut mieux rester chez soi, quitte à gagner beaucoup moins d'argent ... Ce n'est pas la peine de venir s'installer momentanément ou longtemps dans un pays où l'on sait que la plupart des choses ne font faire naître en nous que plainte et frustations ...

Anonyme a dit…

( Bah ne t'inquiète pas E.; tu n'auras pas à porter l'abaya .. c'est juste une petite mise en garde pour faire peur à certaines pétasses ;-))

clau

Anonyme a dit…

Je pense encore à une chose ;-) Ce manque de pudeur vestimentaire de certaines Occidentales à Qatar ou au Bahrein freine à mon sens, voire compromet, en fait, l'évolution vers plus de souplesse vestimentaire des femmes autochtones qui, devant le dénudé excessif des expatriées qu'elles croisent dans la rue, resserrent alors l'abaya sur leur propre corps ... Et je pense qu'en France, l'exposition que fait la publicité des corps féminins quasiment dénudés et souvent lascifs et dans des positions que même les françaises reconnaissent comme étant une atteinte à la dignité de la femme, dans les magazines, mais surtout dans la rue sur des immenses panneaux publicitaires, sont aussi pour beaucoup dans cette adoption par certaines musulmanes particulièrement pieuses du voile intégral ... Elles cherchent à se protéger de ce qu'elles considèrent être une agression qui faite à l'image de la femme alors même que les français considèrent que c'est le voile intégral qui est lui une agression à leur égard !!

Le Chroniqueur Berliniquais a dit…

Ah bon Dr CaSo, raconte-nous en un peu plus sur tes années chez les Mormons! Ca devait être vraiment "intéressant"! Je rejoins E.: qu'es-tu donc allée faire dans cette galère?

Clau, je suis admiratif de ta capacité à te conformer à la culture de ton pays d'accueil, même sur des choses aussi peu évidentes que l'abaya par 45°C. Si chaque étranger pouvait en faire de même dans son pays d'accueil (ça vaut pour les musulmans en Occident ou même pour... moi en Allemagne!!!), 50% des problèmes liés à l'immigration et à l'intégration des étrangers disparaîtraient dans le monde.

E. a dit…

@ Clau: j'espère bien mais si jamais on en arrive-là je vais en vouloir à mort aux pétasses comme tu dis parce que justement quand je suis venue je n'ai pas signé pour ça...
Je me demande par ailleurs ce qu'il y a de si érotique dans les genoux (surtout ceux des hommes, pardon messieurs!) qu'il faille absolument les cacher... ;-)

Anonyme a dit…

@ Le Chroniqueur : Je n'ai pas de mérite ... je suis un cas un peu spécial ;-)

clau

Mahie a dit…

Il a fallu que je fasse une recherche Google pour savoir ce qu'était l'abaya...
J'aime bien le "mot de la fin du chroniqueur"...
Je reprends un truc dit plus haut "les vêtements amples et léger protège bien de la chaleur. Oui mais il y a des pays très chauds ou autrefois en tous cas les autochtones vivaient tout nu, sans lois sexistes ;-)

E. a dit…

@ Mahie: désolée pour l'abaya je pensais en avoir déjà parlé. Ici c'est vraiment la tenue traditionnelle portée par les femmes arabes.

Anonyme a dit…

( au fait E. que l'on se comprenne bien, quand je parlais d'un vêtement ample et léger, je ne faisais en fait pas allusion à l'abaya mais à n'importe quel vêtement, autre que débardeur et short moulant, qui protége un peu de la chaleur et des coups de soleil et permet à l'air ( même s'il est chaud ) de circuler sur le corps !

clau

E. a dit…

Je suis bien d'accord avec toi ;-)

N a dit…

Ah oui, j'avais déjà lu cet article... Et je suis tout à fait d'accord avec le Chroniqueur. Sans le savoir je suis moi-même de goût vestimentaire très décent pour le Qatar! (contrairement à beaucoup de brésiliennes, il faut l'avouer!) :D

E. a dit…

Si les Brésiliennes sont comme les Mexicaines il doit y avoir de la chair exposée ;)