mercredi 8 novembre 2006

...tortillas.

Les tortillas sont vraiment à la base de l'alimentation mexicaine: un repas sans tortillas est ici aussi inimaginable qu'un repas sans pain en France.

Il y a deux sortes de tortillas: les tortillas de blé ("tortillas de harina") et les tortillas de maïs.

Personnellement je préfère les tortillas de maïs, mais j'en achète relativement peu. Seulement lorsque je cuisine des plats mexicains. En revanche nous avons toujours à la maison des tortillas de blé. Les enfants en raffolent, surtout E' qui en fait une grosse consommation: il les mange a la place du pain, tartinées de Nutella, de confiture, de fromage frais ou même nature.

Jusqu'à présent (honte sur moi!) j'achetais les horribles tortillas en sachet au supermarché. Celles dont la liste d'ingrédients est longue comme...un jour sans pain! Je n'avais pas trouvé dans mon quartier de tortilleria faisant des tortillas de blé (il faut savoir qu'ici il y a une hyperspécialisation dans le domaine de la tortilla: les tortillerias qui fabriquent les tortillas de maïs ne proposent pas de tortillas de blé, et réciproquement).

Je sais bien
qu'il n'est pas très difficile de les faire soi-même, mais j'ai toujours eu la flemme de me lancer.

Heureusement hier j'ai découvert, un peu par hasard, une tortilleria spécialisée dans le blé (il y a même des tortillas de blé complet que je n'ai pas encore testées).


tortilleria

tortilleria1

J'ai acheté un demi-kilo qui n'a pas fait long feu. Ces tortillas-là n'ont rien à voir avec celles en sachet. Mais alors rien de rien: elles sont beaucoup plus légères, moins salées.
Rien que sur le chemin du retour, j'en avais déjà mangé deux et le soir j'ai préparé des quesadillas pour accompagner
une soupe de tomates. Nous nous sommes régalés.
C'est fini, TiaRosa peut aller se rhabiller, je n'achèterai plus jamais, tant que je suis au Mexique, ses succédanés de tortillas.


3 commentaires:

le piou a dit…

Et comment expliquer la difference entre les tortillas Mexicaines et les tortillas Espagnoles, Argentines et Chiliennes (qui sont en fait des sortes d'omellettes aux patates)?


La reponse: les tortillas mexicianes sont en fait l'equivalent du pain qu'utilisaient les populations locales (a base de mais, donc). Quand les conquistators sont arrives, ils ont amene les ble avec eux, le spopulations locales leurs faisaient alors leurs tortillas avec du ble. Le nom quand a lui a ete donne par les conquistadors en voyant les premieres galettes de mais cuirent; c'etait rond et jaune ils ont donc nommer ces galettes tortillas par ressemblance avec les tortillas Espagnoles... c'est pas fort?

mike a dit…

Je ne sais pourquoi mais impossible pour moi de me nourrir de tortillas au maïs alors que celle à base pure farine, je m'en engoufrerais des heures sans me plaindre ! Ca a fait le coup également à quelques français.. rupture culturelle majeure ?!

E. a dit…

@ le piou: Bienvenue ici :-)

En plus je viens d'apprendre quelque chose. Si je savais que les tortillas mexicaines dataient de l'époque pré-colombienne, je ne savais pas du tout pourquoi elles portaient le nom d'une omelette! C'est quand même assez étonnant que ça ne soit pas le nom maya ou nahuatl qui soit resté pour quelque chose qui faisait tant partie de la vie quotidienne. Surtout qu'en mexicain il y a des mots nahuatl qui sont toujours utilisés.
Du coup j'ai cherché dans un livre de cuisine précolombienne ou en général il y a tous les noms indigènes (presque toujours imprononçables d'ailleurs, le genre de mots qui rapporteraient un max au scrabble s'ils étaient autorisés!) et bien pour "tortilla" il n'y a rien. Les mots mayas ou nahuatls se sont apparement perdus.

@ mike: C'est certain qu'au début les tortillas de mais sont assez déconcertantes. Moi je m'y suis bien habituée, mais quand nous avons de la visite en général les gens n'aiment pas et ils les trouvent difficile à digérer.