mardi 30 octobre 2012

...plaques.

Cela faisait un certain temps que nous n'avions pas eu affaire à l'administration qatarienne. Comme d'habitude c'est blogable...


Mais commençons par le commencement: au début de l'année nous apprenons que le Qatar décide de changer toutes les plaques d'immatriculation automobile. Le changement doit se faire à l'occasion du renouvellement annuel de la "vehicle registration" . Nos deux voitures ayant été achetées en fin d'année nous ne sommes  pas pressés: nous pensons donc le faire fin octobre ou début novembre pour celle de Dock et fin novembre pour la mienne. Les quelques Françaises avec lesquelles j'ai parlé de cela m'ont toute affirmé que c'était une galère terrible, qu'il fallait aller dans je ne sais combien de lieux différents, tous très excentrés et me recommandaient fortement de le faire faire par quelqu'un de l'entreprise de mon mari si j'en avais la possibilité. Raison de plus pour ne pas être pressée...
Mais il y a environ 10 jours je tombe par hasard sur un article expliquant que suite à l'encombrement des services d'immatriculation la date limite pour procéder au changement des plaques est repoussée du 27 octobre au 27 novembre!!!!  Légère panique à bord surtout que fin octobre c'est l'Eid avec dix jours de congés pour les fonctionnaires et employés des services gouvernementaux...

Comme Dock est lui aussi en congé et après moults vérifications des horaires d'ouverture du "Traffic Department" sur le site nous décidons donc d'aller tôt lundi matin faire renouveler sa carte grise et changer ses plaques. Une petite explication s'impose: le système est très mal fait: la nouvelle "registration" est valide un an mais à partir de la date de renouvellement, pas à partir de la date initiale: si vous le faites trois semaines en avance vous perdez trois semaines... D'où notre choix d'attendre encore un peu pour ma voiture.

Nous arrivons donc dans les locaux (pas du tout excentrés...) à 8h45 (ben oui ce sont les vacances quand même) pour découvrir avec horreur que non, tout le monde n'est pas parti en pèlerinage...Nous avons le numéro 43, le client servi est le numéro 15 et il n'y a que deux guichets d'ouverts.
Je suis bien entendu la seule femme présente et il n'y a évidemment pas assez de sièges. Nous attendons donc debout plus de 20 minute avant de pouvoir nous assoir et continuer d'attendre. Ce qui nous laisse le temps d'observer le fonctionnement du machin: sur les deux guichets ouverts un seul fonctionne véritablement,  l'autre est monopolisé par un pépé arabe (pas un Qatari, il n'a pas les pompons ;) ) et son chauffeur indien qui ont l'air de poser pas mal de problèmes à l'employé qui n'est de toute façon pas un travailleur acharné: il passe la plupart de son temps au téléphone, à se faire servir du thé et à le déguster, à aller consulter ses collègues inoccupés......Un autre guichet s'ouvre enfin mais il a l'air réservé aux potes J'entends par là que n'y sont servis que des Qatariens tout juste arrivés et qui ont l'air de connaitre l'employé.
L'autre guichetier a l'air relativement efficace mais comme il est le seul à bosser ça n'avance pas vite.
Et puis d'un coup alors que le numéro 22 vient de terminer le type efficace me fait signe de venir: je suis tellement surprise que je me retourne pour voir à qui il pouvait s'adresser mais non c'est bien à moi: nous ne nous le faisons pas dire deux fois et en deux temps trois mouvement la "registration" est renouvelée, la nouvelle carte émise et les nouvelles plaques commandées qui seront prêtes dans deux semaines environ, nous serons avertis par SMS. Nous avons bien eu un moment de doute quand il nous a demandé si nous voulions des petites ou des grandes mais Dock ayant une petite voiture il nous semblait évident que les plaques l'étaient aussi. Nous repartons donc, assez contents d'avoir expédié cette corvée en un peu moins d'une heure.

Les boulets...Non, les super-boulets!!!! Arrivés à la voiture nous nous apercevons avec consternation qu'en fait les plaques sont des plaques rectangulaires (donc grandes) et non pas carrées. Il nous faut donc retourner la queue base et tout recommencer. Heureusement Dock aperçoit le guichetier qui revenait de sa pause et lui explique le problème: le type lui demande sa "registration card", la donne à un autre type en lui expliquant on ne sait quoi en arabe et nous dit d'attendre. Nous attendons donc...Désespérés et debout. Surtout que Dock n'ayant pas sa carte nous ne pouvons même pas tout abandonner pour recommencer à zéro un autre jour.
Là je pense que le fait que je sois une femme nous a sauvé: le chef (ou du moins celui qui semble l'être) arrive, me voit et me demande si j'ai un problème. Nous lui expliquons donc notre problème de format et là il nous dit de passer à l'atelier. 5 minutes plus tard les plaques format carré (celles qui devaient être prêtes dans deux semaines) arrivent, il  nous demande, un peu ironique quand même,  si nous sommes cette fois bien sûrs de vouloir des plaques rectangulaires, les renvoie à l'atelier, nous demande de patienter 5 minutes et deux minutes plus tard nos plaques sont prêtes...
Nous n'avons plus qu'à aller chercher la voiture, passer au point technique où des ouvriers passent leur journée à visser et dévisser des plaques en laissant toutes les vis sur le sol...et 10 minutes plus tard tout est fini!
Dock pense qu'il recevra quand même un SMS dans deux semaines lui demandant de passer chercher ses nouvelles plaques.
Quant à moi je me demande si, en tant que femme, je tente le même coup dans 2 semaines: l' occidentale qui ose braver un univers totalement masculin et qui, pauvre idiote qu'elle est, à confondu la taille de ses plaques. Avec un peu de chance j'aurai le traitement de faveur, in and out en moins de 45 minutes. Ou alors j'envoie quelqu'un. Franchement j'hésite...

8 commentaires:

Cécile quadra a dit…

Oui tente, pour valider une expérience il faut prouver qu'elle est reproductible :-D

Pour une fois qu'être une femme n'est pas une entrave profites en.

DIDOU a dit…

Mais l'administration est d'une redoutable efficacité après tout, sous ses allures peu engageantes !
Peut-être pourrais-tu en faire un métier : facilitatrice de renouvellement de plaques d'immatriculation... C'est un boulot comme un autre après tout...
Je ne te sens pas emballée... ??? ;-)

Anonyme a dit…

Le cas de figure reste quand meme assez simple. Imagine les variantes possibles ,petites et rectangulaires ou grandes et rectangulaires, carrées petites ou grandes au choix, et s'il y en avait eu des rondes. Dock aurait explose .
Alf01

Olivier d'Evian a dit…

ET elles ressemblent à quoi, des plaques du Qatar ? :)
C'est écrit avec des chiffres arabes ?

N a dit…

Par trop rapport mais je me demandais si en tant qu'occidentale tu es obligée de porter un foulard (je sais pas le nom) ou un truc sur la tête par respect des coutumes au Qatar?

E. a dit…

@ Cécile: plus ça va plus je me dis que c'était un coup de chance qui ne se reproduira pas et j'ai moyennement envie de perdre 3 heures...

@ Didou: c'est surtout le fait que c'est un univers uniquement masculin et je t'assure que ça fait bizarre...
Pas vraiment emballée non! ;)

@ Alf01: imagine en plus si on avait eu la possibilité d'avoir des plaques différentes à l'vant et à l'arrière! N'empêche que parmi toutes les personnes qui attendaient un bon tiers avaient des nouvelles plaques avec elles, certainement parce que soit le format soit le numéro n'étaient pas les bons...

@ Olivier: ça c'est le prochain poste.

@ N. heureusement non. je te remets un des billets traitant du sujet:

http://histoiresdeux.blogspot.com/2012/06/lune-dentre-nous.html

geneline a dit…

Pour ma part, je pencherais pour un deuxième tour pour voir si effectivement l'expérience est reproductible et pour l'expérience socio-ethnologique que ça représente ! avec un bon livre et un pliant!

E. a dit…

J'ai encore une bonne semaine pour me décider!