samedi 2 juin 2007

...boum!

Hier soir C. est allée à sa première boum...

Quand mardi elle est revenue, fière comme un p'tit banc, avec son invitation Dock et moi nous sommes immédiatement mis à chanter (en chœur et sans consultation): "c'est ma premièeeeeere surpriiiiiiiiiiise-party, c'est ma premièeeeeere surpriiiiiiiiiiise party...."
La tête de C. à ce moment-là valait vraiment son pesant de cacahouètes. Genre j'ai vraiment les parents les plus bêtes du monde, qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça. Elle a donc, sous nos braillements, tenté de nous expliquer que ce n'était pas une surprise-party mais une " fiesta-disco". Nous lui avons expliqué que, à l'époque lointaine de l'adolescence de ses grands-parents, ça s'appelait une "surprise-party" et qu'à l'époque de notre adolescence ça s'appelait une boum (et là, on n'a pas pu résister, on a rebraillé " Your eyes, Opened wide as I looked your way..." -euh oui la boum 1 on était encore un peu jeunes...).
Mais on aurait du la sentir venir la question à 150 euros: "et maintenant ça s'appelle comment? Une "disco-party"?"
Alors qui peut m'aider sur ce coup-là, parce que je suis un peu au bout de ma science? Je ne peux pas croire que le terme "boum" soit encore un quart de siècle plus tard toujours d'actualité, même si la chose, elle, ne doit pas avoir changé des masses depuis mon époque...

J'imagine que, en échange, je dois vous raconter la "fiesta-disco" de C, enfin ce que j'en sais.
D'abord c'était une disco pour les 12 ans d'une fille d'une autre classe de quinto mais qui avait invité les 3 classes en entier. Dans une salle louée et de 19h à 23h....C. étant l'après-midi invitée avec une quinzaine d'autres filles à l'anniversaire plus classique d'une de ses amies, j'ai évité la séance de préparation...La mère de l'amie s'étant dévouée pour emmener toutes les invitées de sa filles, dûment peignées et pomponnées à la "disco".

La grande interrogation des mères étaient de savoir à quelle heure nous devions aller récupérer notre progéniture respective. 23h nous paraissait en effet beaucoup trop tard pour une première fois pour des 11-12 ans...Les très strictes ont donné la permission de 21h30. Un autre groupe, nombreux et dont je faisais partie, s'est prononcé en faveur du 22h/22h15...et les plus permissives ont décidé de venir à la fin...Le marché ayant été clairement précisé avec C. il n'y a eu aucun problème. Je suis arrivée à 22h10, elle a remercié l'hôtesse et sa maman, dit au-revoir à toutes ses copines qui d'ailleurs étaient elles aussi sur le départ et à 22h 20 nous étions dans la voiture.

C'était une fête très supervisée: il y avait plein d'adultes (je n'ai aucun souvenirs d'adultes dans les boums auxquelles j'allais mais bon déjà j'étais plus âgée et peut-être qu'ils se faisaient plus discrets. Non réflexion faite, vu qu'il y avait de l'alcool et des clopes il ne devait pas y avoir d'adultes....)
Mais ici rien à voir avec la boum organisée dans le salon/salle à manger de la maison de la copine...Il y avait vraie piste de danse, vraie sono, vraies lumières vraie animation et barman. Quand je suis arrivée tout le monde dansait, même les garçons! (Forcément à 12 ans et avec les parents dans le coin, ils n'allaient pas être en train de se mettre minables...). Comme C. est encore à l'âge où elle me raconte pas mal de choses j'ai eu droit dans la voiture à un débriefing (presque) complet.
Donc ils ont dansé sur les derniers tubes à la mode par ici et Mexique oblige, à un moment le DJ a dit "ahora agarren sus parejas y empiezen a bailar" et c'était le 1/4h (ou plus si affinités) en couples. C. a été invitée par plein de garçons qui a 12 ans savent déjà danser le reggeton, le merengue et la cumbia...ou la ranchera ou la norteña je ne connais pas trop la différence! Ma fille non plus d'ailleurs mais elle s'est bien amusée.
Parfois, j'aimerais bien être à sa place....

8 commentaires:

à l'ouest a dit…

Les djeun's de maintenant ils disent une teuf, non? Enfin je dis ça mais je n'en suis pas sûre (mes enfants n'ont pas encore l'âge ;-)

missiz jones a dit…

Pour l'instant ma Petite Miss utilise le mot "boum" et , jusqu'à maintenant, c'est surtout des fêtes entre filles, les garçons fuyant lâchement ce genre d'invitation ...1er édition l'an dernier, chez une copine, pour fêter la fin du primaire...Dilemne : c'était le soir d'un match de la France pour le mondial de foot ! Petite Miss a donc passé le tout début de la soirée à la "boum"et filé chez les parents de son meilleur ami pour voir le fameux match ...Elle a préféré la deuxième partie de soirée ! Je suis soufflée ( et jalouse) de ces gamins qui savent danser le merengue etc... Que C. en profite, je doute qu'ici les jeunes gens de son âge ne sachent ( et ne veuillent ) danser quoi que ce soit !

E. a dit…

@ à l'ouest: Il me semblait qu'une teuf c'était plutôt pour les djeuns plus âgés et avec plus de monde....genre 2000 personnes dans un champs! Mais je reconnais que je suis pas dans le coup!

Et pour tes enfants tu verras ça arrive vite, mais alors vraiment vite....

@ missiz jones: Ce que C. et ses copines ont apprécié c'est la présence des garçons....et de garçons danseurs en plus!
Ici, quand il y a par exemple un fête de fin d'année d'entreprise, tout le monde danse en couple ces fameuses danses, super bien. Donc j'imagine qu'il faut bien commencer à ces fameuses "disco-party"....Et ce quel que soit le milieu social: au Mexique on danse.

gryphon a dit…

Aucune idée non plus comme on dit maintenant. Mais comme on va organiser une fête de fin de cours avec "mes" ados dans quelques semaines, je connaîtrai sans doute tôt ou tard l'appellation contrôlée...
PS: Je vous imagine très bien en train de brailler ;-))

E. a dit…

Tu me tiendras au courant, hein, pour l'appelation contrôlée...

Au fait tes ados, ils ne t'ont pas encore demandé de traduire le "dernier" tube d'Alisée???? Parce que ma fille elle, elle a vu une possibilité de se faire un peu d'argent de poche....Mais comme je sais qu'elle ne va pas y arriver seule et que je vais moi-même avoir du mal, je me demandais si du côté de IFAL il n'y avait pas un bon plan. Mais tes ados, ils sont plus vieux, ça ne doit pas trop les intéresser "d'avoir marre d'en avoir marre"....

gryphon a dit…

Ben à vrai dire, ils ont déjà des goûts assez individuels et même assez éclectiques. J'avais justement sondé la dernière fois, mais rien de français dans le tas...

france a dit…

Ton réalisme qui semble dépourvu d'égo et d'overdose émotive est digne de mention. Ça m'a frappé. Au cas où tu de demandes quel langage je parle, permets-moi de te citer: "Comme C. est encore à l'âge où elle me raconte encore pas mal de choses (...)"

Je pourrais souligner que tu aimerais parfois être à sa place, mais là-dessus je donne un bon pourcentage du juste sentiment d'un adulte qui se capapulterait en arrière pour revivre l'âge physique d'alors... avec l'âge émotif d'aujourd'hui. :)

Magnifique chronique, j'aurais deux ans de moins que je te demanderais si tu voudrais bien être ma mère, héhé. ^-^

E. a dit…

Houlala. que non que tu ne voudrais pas être ma fille: j'ai trop peu de patience et je crie beaucoup trop....Mais c'est vrai que nous sommes une famille qui communique, même si parfois les canaux choisis sont...bruyants on va dire! J'espère vraiment que ça durera même pendant l'adolescence de mes enfants parce que ça me semble primordial. Mais j'ai peu d'espoir que C. me raconte encore sa vie ses peines et ses joies comme elle le fait maintenant (c'est à dire spontanément et sans trop d'arrières-pensées) les prochaines années....