vendredi 22 juin 2007

...touche pas à mon drapeau!

On a eu chaud! Vous ne vous rendez pas compte mais on a frôlé l'incident diplomatique, voire même le conflit international...entre le Mexique et l'Australie.

Tout ça à cause d'une émission de TV reality.

BigBrother pour ne pas la nommer.

La semaine dernière la version australienne de cette connerie décide de faire une soirée mexicaine. Après s’être gavés de (on ne rit pas) chili con carne les candidats déguisés en mariachis devaient participer à des jeux. Et l'un de ces jeux a profondément choqué les Mexicains: une équipe lançait des ballons remplis de peinture sur le drapeau mexicain que l'autre équipe devait protéger. Bien sûr le drapeau (d'ailleurs erroné puisque le vert et le rouge avaient été inversés) a été souillé. D'où énervement de la communauté mexicaine en Australie et tout ça est remonté jusqu'aux ambassadeurs et même au ministre mexicain des affaires étrangères.

Il y a eu excuse de la part de l'équipe de production et de l'ambassadeur australien au Mexique. Ouf....

Ils sont pas bien malins chez Bigbrother...A mon avis n'importe quel pays aurait moyennement apprécié de voir son drapeau ainsi sali. Et les Mexicains encore moins que les autres quand on connait la vénération qu'ils ont pour les symboles nationaux et le drapeau en particulier.

D'ailleurs quelque chose me dit que vous n'avez pas fini de lire sur ce blog des histoires de drapeau mexicain... ;-)

La version mexicaine
des faits...

5 commentaires:

homosapiens a dit…

A la maison j'organise un boycott systématique de ces émissions, mais parmi la jeunesse, je sais qu'il y a des mouvements clandestins... Ces émissions sont un réel fléau!

christophe a dit…

Oui j'avais remarque assez vite que les Mexicains sont tres patriotes, plus peut etre que les Americains ou plus que les Francais sont franchouillards. ;-)

E. a dit…

@ homosapiens: C'est affligeant mais j'avoue que j'ai déjà regardé...

@ christophe: J'imagine que les causes doivent en être historiques.

paxti a dit…

Mon année de vie au Mexique m'ont fait vite comprendre les précautions d'usage: restes chez toi le 5 de mayo, et n'insultes jamais Moctezuma, Lazaro cardenas, Frida, los ninos heroes ou la bandera...
Au Venezuela, le delit d'insulte et de disrespecto au drapeau est devenu un délit...
J'adore ces gros couillons de producteurs des pays anglo saxons...
bienvenidos sur www.amlatineterecuerdo.blogspot.com.
sigue no mas con tu lindo blog

E. a dit…

Très belles photos sur ton blog!