samedi 24 novembre 2007

...portraits.

Sur mon blog s'il y a beaucoup de photos de paysages on trouve en revanche très peu de portraits. Je ne sais pas pourquoi mais je fais comme un blocage: j'ai énormément de mal à photographier les inconnus. Ou alors à la sauvette mais ces photos (à part celle du clown) sont rarement réussies.

clown

Mais le week-end dernier, dans le Michoacan j'ai décidé de faire un effort. Parce que c'est une région ou il y a beaucoup d'Indiens et que vraiment, photographiquement parlant, ils (enfin plutôt elles vu que j'ai majoritairement photographié des femmes) sont vraiment intéressants. Certaines de ces photos ont été prise à la volée, mais sans me cacher. Une seule fois une de mes "victimes" a visiblement refusé que je la photographie en se cachant le visage sous son châle.

IMG_0276

3 indiennes

goute, mais goute donc!

indiennes - tiendita

Gamin<

En revanche pour celle-là j'ai carrément demandé la permission (ce qui d'ailleurs n'a pas été si facile vu que ces femmes parlaient à peine espagnol...).

indiennes- pose

Si je suis assez contente du résultat j'ai quand même un sentiment de malaise. Pourtant je sais bien que les habitants d'un pays font partie de sa richesse culturelle...

Et vous, vous en pensez-quoi? Vous faites comment?

PS: Ce n'est pas que je ne veuille pas écrire de billet sur la suite de notre escapade dans le Michoacan mais j'ai du mal à uploader toutes mes photos...Donc la suite bientôt mais je ne sais pas encore quand.

8 commentaires:

sébastien a dit…

Je te comprends. Moi j'ose jamais demande pourtant j'aimerai bien prendre plus de photos de rue avec des gens dessus :-(

Ils parlaient quelle langue si ils parlaient pas espagnol?

E. a dit…

Une langue indienne. Beaucoup d'écoles dans la région sont bilingues espagnol-langue indienne (il y en a plein de différentes au Mexique) et j'ai vu des panneaux routiers aussi en langue indienne mais comme une idiote je n'ai pas pensé à les photographier...

homosapiens a dit…

Je n'aime pas non plus faire cette démarche; je n'aime pas trop être photographié non plus! J'aurais bien plus de plaisir à photographier les autres, j'aime les portraits! Tes clichés sont sublimes!

gryphon a dit…

C'est vrai que c'est très délicat. Bien sûr, il y a le zoom, mais faut avoir la main très tranquille. En tout cas, moi itou, je préfère "shooter" (le mot est clair) les gens...

E. a dit…

@ Homo sapiens: je me demande dans quelle mesure ma gêne à photographier les gens ne vient pas du fait que je déteste absolument être prise en photo...A méditer ;-)

@ Gryphon: oui le zoom mais bon moi je n'ai qu'un compact pas un reflex et souvent la main qui tremble...Heureusement il y a totoshop qui permet aussi de "zoomer" après coup!

mijo a dit…

Moi je me fous carrément être prise en photo mais il ne faut pas me les montrer si c'est pour noter que j'ai le gras du ventre qui déborde des hanches.

J'aime bien prendre les gens en photos au cours d'un repas, d'une fête. Par contre des inconnus dans la rue, je n'ose pas.

Tes photos sont très belles. C'est bien d'avoir osé.

calamity a dit…

Pour moi c'est pareil. Je me sens très mal à l'aise de photographier des gens que je ne connais pas. J'ai l'impression de leur voler quelque chose, un peu de leur intimité. Enfin, certains peuples refusent absolument les photos, ils pensent qu'on leur vole leur âme. J'ai aussi un peu cette impression là.
Pour moi, c'est un peu comme si on les considérait comme un site touristique. Par contre, j'aime beaucoup les portraits dans les albums de voyage. Qui a dit "paradoxe" ?

E. a dit…

@ mijo: Je n'ai pas non plus de problème avec les photos de famille à condition de ne pas être dessus ;-)

@ calamity: Donc tu préfères que ça soit les autres qui fassent le "sale boulot" ;-)