lundi 31 mars 2008

...cochons.

L'autre jour je discutais un peu avec ma (nouvelle) femme de ménage qui m'expliquait que ses journées étaient vraiment chargées.

Elle: Oui mes journées commencent tôt. Déjà avant de partir je dois donner à manger à mes bêtes Et quand je rentre je leur donne encore à manger et en plus il faut que je les lave!
Moi: Euh, et c'est quoi comme bêtes? Des poulets? (Ca m'étonnait un peu qu'elle lave ses poulets mais bon, vu comme elle est maniaque…)
Elle (morte de rire): Mais non, des cochons!
Moi: Des cochons? Vous avez des cochons?
Elle (très fière) : Oui. Huit. Et pour pas que ça pue, je suis obligée de les laver au jet au moins une fois par jour. C'est un programme du gouvernement pour les pauvres.
Moi: ???
Elle: Le gouvernement a décidé de donner de l'argent aux familles à faibles revenus pour qu'elles achètent des cochons et les élèvent. Quand ils sont bons à tuer on les revend.
Moi: Et les voisins, ils ne sont pas gênés par le bruit ou l'odeur? (Je sais qu'elle vit dans une "vivienda", sorte de HLM à l'horizontal, entassement de minuscules maisonnettes avec des jardinets derrière)
Elle: Ah mais les voisins c'est pareils ils ont tous aussi des cochons. C'est pourquoi il faut les laver sinon tout le quartier va puer, surtout avec cette chaleur.
Moi: Mais le cours du cochon ne va pas s'effondrer quand vous allez tous revendre vos porcs?
Elle: C'est le problème mais moi j'ai choisi d'acheter des cochons déjà grands, alors que d'autres ont pris des porcelets. Ils en ont eu plus, forcément, jusqu'à 15, mais les miens ils font déjà presque 100 kilos. J'attends la visite de l'inspecteur en avril et dès que j'ai le feu vert je les revends. Le problème c'est que la viande vaut bien plus cher au détail qu'un cochon sur pieds. Donc je ne sais pas si je ne vais pas plutôt chercher un boucher qui me les tue et vendre ma viande au détail. Parce que 8 cochons ça en fait de la viande! (Puis pensive...) En fait je ne suis pas certaine que ça soit une si bonne idée que ça. Un cochon ça mange énormément. Je ne pensais pas que ça mangeait autant d'ailleurs. C'est pas avec ça qu'on va s'enrichir...


Bref, une idée étrange. Pourquoi des cochons? Allez savoir! Peut-être parce que la balance commerciale mexicaine est totalement déficitaire en ce qui concerne le porc [es]. Mais je vois mal comment cette mesure pourra aider un secteur en crise [es]...

C. a quand même eu une réflexion qui fait mal quand je lui ai raconté cette conversation: " Il a du être content le vendeur de cochons sur Aguascalientes, je suis sûre que c'est un des copains de celui qui a eu cette idée..."

Copains comme cochons?

6 commentaires:

laurange a dit…

jajaja ! Tu m'as eu : j'y ai cru pendant 5 bonnes minutes. Et puis j'ai regardé le calendrier...

jvh a dit…

Et moi, sans le commentaire précédent, j'aurais tout gobé! Il faut dire qu'après 5 ans en Italie (tes récits du Mexique m'y font souvent penser!) on croit aux choses les plus invraisemblables!

E. a dit…

@ Laurange: sauf que cette histoire est totalement vraie...

@ JvH: là tu aurais eu raison de tout gober, c'était pas une blague!

Oui je sais je suis un peu vicieuse comme fille: publier un billet qui ressemble à un poisson d'avril le 31 mars...Mais c'était assez marrant quand même de vous imaginer en train de vous demander si c'était...du lard ou du cochon ;-)

alf01 a dit…

Nous, on a pensé que cette histoire était vraie, jusqu'au moment où, 1er avril oblige apparaissent quelques doutes. Maintenant j'imagine que tu as bien rigolé en pensant au doute jeté chez tes lecteurs. Bon, allez je ne peux pas résister (je sais on ne se refait pas), pour ses tarifs de vente, demande à ta femme de ménage si c'est franco de porc!!!

cafécréole a dit…

Peut être parceque j'habite en Guyane, mais j'y ai cru dès la première ligne :)

E. a dit…

@ alf01: wouarf...mouais, bof ;-)

@ Brigitte: ils lavent aussi leurs cochons par chez toi?