jeudi 20 novembre 2008

...back to the future.

Je l'avais déjà fait il y a un peu plus d'un an et demi pour les années en "2" et "7" et comme l'année 2008 se termine il faut que je m'y mette si je ne veux pas rater le coche.

Donc allons-y de 5 en 5...

Novembre 1973: je viens de fêter mes 4 ans. Je commence à m'habituer à la présence de mon petit frère, né 6 mois plus tôt. J'aime bien notre nouvelle maison, avec un grand jardin. Je suis en maternelle moyenne section et je rate l'école un peu moins que l'année précédente pendant laquelle j'avais enchainé maladies sur maladies.

Novembre 1978: j'ai tout juste 9 ans et je viens de me faire percer les oreilles. Je suis très fière de mes nouvelles boucles d'oreilles, de toutes petites créoles en or.
Je suis en CM2. Mon maitre est un instit comme on n'en fait plus. En Mai 68 il devait hiberner: blouse grise serrée à la taille, vouvoiement obligatoire, activités manuelles différentes pour les filles et les garçons.
Nous c'est couture avec sa femme, taillée sur le même modèle. Une espèce de harpie qui ne trouvait rien de mieux que de me ridiculiser devant toute la classe en tirant comme une malade sur la couture que je venais de terminer en me disant: "E., comment tu feras quand le pantalon de ton mari sera décousu, hein? Si tu le recouds aussi mal on verra son slip". Je n'ai jamais eu le courage de lui dire le fond de ma pensée qui était, déjà à l'époque, que je trouverai bien un moyen de le FAIRE recoudre cet hypothétique trou...En dépit de son nom c'en était bien une vraie, de conne...

Novembre 1983: j'ai 14 ans, je suis une ado pas super bien dans sa peau.
Je suis en seconde. J'aimerais bien passer en première S mais comme je ne suis quand même pas hyper douée en math (et surtout en physique) j'ai gardé latin, on ne sait jamais. Finalement je n'en aurai pas besoin.

Novembre 1988: je revis...J'ai 19 ans et je suis en première année à Sup de Co. Ca valait bien les deux années d'enfer de la prépa. J'ai de la chance, j'ai un studio sur le campus de l'école. Je me fais des nouveaux amis dont un certain Dock. Nous sommes dans la même association et comme il a une voiture (une 205) et pas moi, on fait équipe pour le démarchage. Je le trouve sympa et en plus chez lui il y a la télé, des clopes, des canettes de coca et des Danoninos...
Un week-end sur deux je vais à Paris voir mon copain, qui lui a intégré une "Parisienne". Il vient dans mon bled de province de temps en temps et nous rentrons aussi de temps en temps chez nos parents. J'ai quand même le sentiment que ça ne va pas durer l'âge d'un vieux cheval: loin des yeux, loin du coeur comme on dit... (ma fille vient de m'apprendre la version mexicaine de cette expression, beaucoup moins élégante mais finalement beaucoup plus juste " amor de lejos, amor de pendejos")

Novembre 1993:
24 ans ça se fête...et comme je suis maintenant en Grande-Bretagne mon cadeau est une veste Barbour, of course!
Dock et moi vivons maintenant à Chester. Nous y sommes arrivés fin septembre. C'est le premier boulot de Dock qui nous a amenés par là. Comme il est hors de question que nous vivions dans les banlieues sinistres de Liverpool nous avons cherché un logement à Chester. Dock se tape plus de 100km par jour de "commuting" mais moi je suis contente, c'est le principal ;-0
Ce logement, s'il est très bien situé, dans la vieille ville, est loin d'être pratique: le chauffage marche quand il a le temps, il n'y a pas de parking. D'ailleurs les difficultés de stationnement font que je pars à la recherche d'un emplacement à louer. Je rencontre ainsi une vieille anglaise (elle doit avoir plus de 85 ans à l'époque) qu'on croirait sortie d'un bouquin d'Agatha Christie. Elle est charmante et accepte de me louer sa place de parking qu'elle n'utilise pas. Et me demande si je ne voudrais pas lui donner quelques classes pour "rafraichir" son français.. En fait c'est vraiment une joie chaque semaine d'aller la voir. Elle me raconte l'Angleterre que je ne connais pas, celle des années 30, des garden-parties, la guerre de ce coté-là de la Manche etc. Il y a toujours un gâteau ou des scones et du thé qui m'attendent...Nous sympathisons vraiment. A tel point qu'elle sera mon témoin l'année d'après lorsque Dock et moi décidons de nous marier. Je lui ai écrit pendant plusieurs années. Puis un jour il n'y a pas eu de réponse...
Tous les matins je vais au "Job Club" (exactement comme dans " The Full Monty"!). Je n'ai aucun espoir de trouver un boulot mais ça m'occupe et ça me permet de perfectionner mon anglais. Et en fait si, je finirai, un an plus tard, par dégoter exactement le job de mes rêves. Mais pratiquement en même temps j'apprends que nous allons devoir déménager dans les deux mois donc je le refuse...Ce fut là ma derniere tentative sur le marché du travail!

J'oubliais: pour cet anniversaire j'ai aussi eu un chat (adulte, venu d'un refuge), mon seul chat à ce jour, entièrement noir et vraiment formidable: Walter (le chat de Chester).

Novembre 1998: changement de décor. Pour mon anniversaire il neige. Dock, C. et moi regardons la neige tomber sur le petit village de Bavière, en pleine région houblonnière où nous vivons maintenant depuis 1 mois. J'ai énormément de mal à me remettre à l'allemand après 5 ans chez les British et encore plus de mal avec le bavarois que parle la population locale.
Ce village est vraiment un trou mais Munich n'est pas trop loin et j'ai toujours beaucoup aimé cette ville. La maison est approximativement deux fois plus grande que les maisons anglaises, bien isolée et avec un chauffage performant. Je suis tout de même un peu stressée: nous aimerions bien mettre un deuxième enfant en route (après la déception de l'été passé qui, il faut bien l'avouer, a été un été assez nul pour nous, victoire de l'Equipe de France mise à part) mais je n'ai pas trouvé dans le coin de gynéco qui parle anglais. Il va falloir que je me mette à potasser le vocabulaire de la "Schwangerschaft".
Le chat lui n'a pas fait la campagne d'Allemagne: la maison est trop près d'une grande route. Je l'ai donc laissé en pension chez mes parents où il a maté le chien ( un setter...anglais de plutôt bonne composition, il est vrai) en deux temps trois mouvements.

Novembre 2003: nous sommes à Aguascalientes au Mexique depuis un an et demi. Mes beaux-parents sont venus nous voir pour la première fois. Les enfants ont maintenant un bon niveau en espagnol, moi je me débrouille pas trop mal. Nous savons que nous allons devoir retourner au Texas mais nous ne sommes pas pressés.

Novembre 2008: je viens de fêter mon 39ème anniversaire ...à Aguascalientes. Pour l'instant pas de signes d'un déménagement prochain mais nous savons que le Mexique ça ne pourra pas encore durer dix ans...

16 commentaires:

Beo a dit…

Diantre... tout ça pour que je me rende compte que c'est ton anniv!

Très bel anniversaire chère E. !!!

Très beau parcours, tu m'a donné envie de faire le même exercice :)

Bises!

Homosapiens a dit…

Alors un bon anniversaire! Tu narres en quelques lignes une vie déjà riche. Je gage qu'elle te réserve de bien belles années encore! En tout cas, cette présentation pourrait constituer un tag bien plaisant.

Gryphon a dit…

Hé ben, tout d'abord, feliz cumpleaños! :-))

Quant au 5 à 5, je vais m'y mettre aussi (accompagnement musical inclus!); j'attendais le coup d'envoi d'Olivier de Montréal...

Et des Mme Faucon, on en a tous connus ;)

E. a dit…

@ tous: merci :-)

@ beo: j'ai hate de lire ça

@ homosapiens: je crois qu'à l'origine c'en était un de tag, crée par Olivier de Montreal.

http://www.olivierdemontreal.ca/blogue3/

Donc si tu veux le reprendre...

@ gryphon: ne te trompe pas, hein ne publie pas ce billet sur Fessesboucs, j'suis pas inscrite ;-)
J'ai hésité moi aussi à mettre de la musique, comme l'avait fait Véronique à Vancouver. Ca sera pour une autre année.
C'était presque ça, en effet, le nom de la vieille chouette!

Gryphon a dit…

Bueno, ya!

- Et des billets comme ça, on ne peut pas en mettre sur fessebouc. Encore heureux, hein? ;)

Dr. CaSo a dit…

Rahhhhh tu sais faire des pantalons??? Tu veux pas m'en faire quelques uns, là? J'ai le tissu et tout... mais ici, y'a plus personne qui sait faire ça et dans les magasins, rien ne me va...

Quelle vie :) Je suis presque jalouse (presque, hein, parce que je suis pas sûre que j'aurais beaucoup aimé l'Allemagne, moi non plus).

Noelia a dit…

... Et on en reparle dans dix ans! ;-)

Feliz cumple!

E. a dit…

@ Dr. Caso: je ne sais pas du tout coudre, cette vieille bique m'en a dégouté à vie... Quoique, quand je vois ce que fait Noelia parfois ça me donne envie de m'y mettre!

@ Noelia: houla 10 ans c'est long pour un blog...

@ gryphon: encore heureux en effet!

Noelia a dit…

Bah! D'ici 10 ans les blog aura sûrement évolué avec des photos en 3D et des recettes odorantes! :-D

J'allais dire aussi que j'aurai bien aimé être la vieille dame pour vivre dans les années 30. J'aurai raconté tout ça sur mon blog! ;-)

E. a dit…

Je ne sais pas si la vieille anglaise, si elle avait vécu plus longtemps aurait eu un blog. Je crois que ça aurait été quand même un peu trop moderne pour elle. Mais elle aurait bien aimé écrire ses mémoires, alors finalement pourquoi pas.

Mijo a dit…

Hilarant les cours de couture !!!

Joyeux anniversaire chère E.

E. a dit…

Hilarant n'est pas franchement l'adjectif qui me vient à l'esprit quand j'y repense mais bon finalement faut peut-être mieux prendre ça à la rigolade.

Dis donc au fait il me semble bien que toi aussi tu avais participé à ce tag, non? J'attends la suite... ;-)

Missiz Jones a dit…

J'arrive après tout le monde pour les voeux d'anniversaire, mais tant pis : Bon anniversaire !
Bravo pour ce joli post! Tu as vraiment bien réussi cet exercice de synthèse pas facile, entre souvenirs factuels et ressentis personnels.

E. a dit…

Je trouve que c'est ça qui est le plus intéressant dans ce genre "d'exercice", le mélange des genres. J' aimerais bien lire tes années en 3 et 8 aussi...

Olivier de Montréal a dit…

Oh, ce billet m'avait échappé, quelle honte!

Angleterre, Allemagne, Mexique, États-Unis... Tu es une vraie blogue-trotteuse. :)

E. a dit…

Je regrette vraiment de ne pas avoir connu les blogs plus tot parce que maintenant a part dans ce genre d'exercice je ne peux pas trop raconter ma vie en Allemagne ou en Angleterre. :-(

Et puis mon annee au Maroc elle tombe toujours dans un trou noir temporel...Il faudra un jour que j'en parle parce que j'ai des souvenirs sympa.