mercredi 11 mars 2009

...billetito.

Au Mexique on utilise énormément les diminutifs. Et je crois qu'à Aguascalientes c'est encore pire qu'ailleurs. Au début ça surprend mais on s'habitue et maintenant après près de 7 ans ici, je ne vais plus que prendre un "cafecito" et je ne bois que des "copitas"...

Mais l'autre jour, à la sortie de l'école, une mère que je n'apprécie pas particulièrement (doux euphémisme pour dire que je la trouve totalement conne...) a remporté le prix de la phrase la plus diminuée (et le tout prononcé avec l'accent local bien traiiiinannnnnt)

"Si, todavia las mañanitas son un poquito fresquitas, entonces le dije a Pablito: Ponte tu suetercito y tu chamarrita..."

Quand même si je me souviens bien de mes cours de philo de prépa sur le langage elle n'aurait pas une vision du monde un peu étriquée, celle-là? ;-)

12 commentaires:

Cécile-Une quadra a dit…

Dis moi notre président n'a prévu de venir dans ton coin ? parce que sinon il se vexerait avec tous ces diminutifs ;)

Quand à la vision du monde de cette brave dame en effet il semblerait qu'elle ait été lavée à l'eau un peu trop chaude... Pobrecita

E. a dit…

Sarko el chaparrito? ;-)

http://histoiresdeux.blogspot.com/2007/09/relativit.html

Anonyme a dit…

Ici en Argentine aussi on utilise les diminutifs à toutes les sauces. Ainsi le péage coûte 3 pesitos (soit...) et un concessionnaire annonce 90.000 pesitos pour une berline (là, ça passe moins!).
Je découvre ton site, je reviendrai!

Luis M. Garcia a dit…

Pobrecita señora no se da cuenta que se le hacen unas cuantas bromitas en una paginita que se ve en una computadorcita =)

Dr. CaSo a dit…

C'est marrant comme l'espagnol se prête bien à l'utilisation de ces diminutifs (mon ex, c'était Guillermito, ou Guillito, hehe), alors que pas du tout l'anglais, par exemple. Chaque langue doit avoir ses "tics" j'imagine.

Brigitte a dit…

je ne pensais pas qu'il y avait pire que le Peru pour diminuer todito ;-)

E. a dit…

@ anonyme: j'espère bien que tu reviendras ;-)
Ici aussi pesito est employé mais pas tant que ça.

Luis M. Garcia: no me digas que la conoces... ;-D

Dr. Caso: c'est sûr que l'espagnol se prête bien aux diminutifs mais comme toute bonne chose il ne faut pas en abuser.

Brigitte: la femme en question est peut-être d'origine péruvienne, qui sait ;-)

Homo Sapiens a dit…

Les français n'ont pas élu un homme de couleur ni une femme, mais un homme de petite taille et c'est déjà pas mal... El Presidentitito

Luis M. Garcia a dit…

No, no la conozco, pero los diminutivos en español de México fue algo que aprendí a no utilizar cuando trabajé en Francia (explicarle a alumnos de Lycee el significado de "ahorita" es sumamente dificil) no te preocupes, vivo en una ciudad a 6 horas al norte de Aguascalientes. =)

E. a dit…

@ homosapiens: je préfère quand même l'appeler el chaparrito, ca sonne mieux.

@ Luis M. Garcia: es porque ahorita no significa nada ;-)

Dock a dit…

Moi, j'ai un palosotte

E. a dit…

A mon avis y a qu'un "t" si on parle de la même chose...