mercredi 25 mars 2009

...most wanted.


30 millions de Pesos (2 millions de Dollars) de récompense à toute personne fournissant des informations qui conduiraient à l'arrestation d'un des barons de la drogue au Mexique. 15 millions pour les principaux lieutenants

C'est le nouvel angle d'attaque du gouvernement mexicain dans sa guerre contre les narco-traficants. [es]

Je pense que ça ne marchera pas. Je me demande bien qui serait assez fou pour dénoncer qui que se soit dans ce pays...Et ça pourrait bien être 1 milliard de dollars que ça serait exactement pareil car le dénonciateur (et sa famille...) n'aura, à mon avis, même pas 24 heures pour en profiter. Ou alors c'est juste les cartels, quand ils seront un peu à court de liquidités qui se dénonceront les uns les autres...aux frais des contribuables.

Je me demande toujours comment on (ce pays) en est arrivé là. Il y a quelques éléments de réponse dans cet article [en] très intéressant (mais un peu long) de "The economist". Et je trouve que tout ça est vraiment désolant.

8 commentaires:

a l'ouest a dit…

C'est lequel, le pote de Sarko sur ces photos?

;)))

E. a dit…

Pote, pote c'est vite dit. Ca représente combien de Rollex 30 millions de pesos? ;)))

Anonyme a dit…

un des problèmes et non le moindre est qu'on est entré dans la phase terminale du cancer de la corruption. Alors sur ce terrain là tout peut allègrement proliférer. pas réjouissant tout ça.
Alf01

Beo a dit…

J'ai lu un article aujourd'hui sur les sorties de vacances des étudiants américains qui disaient qu'ils n'avaient absolument pas changé leur tradition d'aller sur les plages mexicaines.

L'article disait bien qu'ils ne craignaient rien de ces vendettas de caïds de la drogue, tout autant que les agences de voyage les rassuraient en leur disant que ça ne touchait pas les touristes.... euh....

Luis M. Garcia a dit…

A pesar de que no estoy completamente a favor de ese programa de recompensas, el gobierno ha comenzado a actuar como lo hacen los cárteles, dando dinero a quien les ayude, lo mas probable es que ese dinero termine siendo entregado a los "soplones" de las bandas contrarias que saben como y donde trabajan sus rivales y con ello comenzará una lucha entre los mismos cárteles, la mala noticia es que el dinero seguirá alimentando a la delincuencia, sus métodos de asesinatos y extorsiones seguirán funcionando apoyados ahora con el dinero que les entregue el gobierno.

Por ultimo una observación, se que cada quien lee lo que desea pero creo que la jornada como periódico deja bastante que desear, es un periódico "de izquierda", de extrema izquierda diria yo sumamente radical y muchas veces con un tinte muy tendencioso y como dicen: "los extremos se juntan"

E. a dit…

@ Luis M. Garcia: para la Jornada yo se. No me gusta mucho sus ideas políticas pero:
1- es gratis (hay que pagar para leer los articulos de "la reforma")
2- no quita los artículos de su sitio y como no quiero hacer de nuevo todos los "links" en dos meses porque los artículos han desaparecido... como con "el Universal"
Si tu tienes mejores fuentes que cumplen con esas condiciones pasa me las por favor. Yo no conosco otro periodico nacional.

@ alf: une fois que ce pays aura touché le fond il ne pourra que remonter, non? Ou pas...:-(

@ Beo: pour l'instant ça ne touche effectivement pas les touristes (de toute façon je suis presque certaine que de l'argent sale est investi dans les stations balnéaires mexicaines...). Donc ils ont raison. Jusqu'au jour ou un chef de bande sera attaqué par une autres bande dans une de ces stations et là attention aux balles perdues...

Luis M. Garcia a dit…

Con gusto:

www.eluniversal.com.mx (aunque como dices, los links no los conservan mucho tiempo)

www.milenio.com

http://www.exonline.com.mx/home/

y la ventaja de la jornada es que dan a conocer noticias que muchos medios ignoran, un saludo.

E. a dit…

Merci.