lundi 28 février 2011

...prune.

Il y a deux semaines j'ai pris la première prune de ma vie :-(
Pour stationnement gênant. Je plaide coupable, j'étais pressée, il n'y avait pas de place, j'ai fait comme quelques autres voitures, je me suis garée sur le trottoir. Au Mexique ça serait passé facilement, mais manque de bol je ne suis plus au Mexique...Lorsque je suis revenue une heure plus tard, j'avais (comme d'ailleurs les quelques autres voitures) ce bel auto-collant sur mon pare-brise.

IMG_2679

En rentrant à la maison je me suis précipitée sur internet pour voir combien cette petite histoire allait me couter: 300 Riyals et 3 points :-(
Les 300 Riyals  (60 Euros oui quand même) à la limite je veux bien, mais 3 points pour ça!!!
J'ai attendu 2 jours que l'infraction apparaisse sur le site internet du MOI et là bien sûr je n'ai pas pu payer l'amende en ligne...Logique, à qui ils les enlèvent les points?
Je me suis donc rendue la semaine dernière au Traffic Department.
Déjà pas une place pour se garer, tous les parkings étaient complets et comme je sentais bien le gag de me reprendre un  PV en allant payer le premier, je me suis stationnée très  loin. En me rapprochant du TD il y avait plein de types qui m'ont demandé en anglais si j'avais besoin d'aide. J'ai refusé mais quelques instants plus tard j'ai eu comme un doute sur la décision que je venais de prendre: dans la section "Traffic violation" j'étais la seule femme "cliente" et tout était en arabe. J'ai bien compris qu'il fallait prendre un ticket mais pas de distributeur en vue. Je choisis un homme au hasard et lui demande, en espérant qu'il maitrise à peu près l'anglais, comment ça fonctionne; il me montre un comptoir et m'explique que c'est la première étape et qu'ils me donneront mon ticket. Je m'approche donc du comptoir et m'apercoit assez vite que si je ne m'impose pas un peu plus tous les hommes vont me passer devant...(il n'y avait pas vraiment de queue, ça arrivait un peu de tous les cotés).
Le type du comptoir finit par s'occuper de moi, entre les données de l'autocollant dans son ordinateur et m'informe: "c'est bad parking, 300 Riyals, 3 points". Je réponds en gros "pffff oui je sais"et là, avec un grand sourire il me dit " allez, vous payez les 300 Riyals et j'annule les 3 points". Je n'en croyais pas mes oreilles!  Il me donne  un ticket et je lui fais bien répéter que les points sont annulés; "Oui, oui pas de problèmes, et si il y a un probleme vous revenez me voir"...Hem
Je me précipite donc à l'autre comptoir (c'était déjà mon tour, ça va très vite) et  une femme entièrement voilée commence à me parler en arabe. Voyant que je ne comprenais rien elle continue en anglais et  me dit: "C'est 300 Riyals, 3 points." Je lui explique alors que le responsable du premier comptoir vient de me dire que les points sont annulés. Elle vérifie et me dit que c'est bien le cas, me demande les papiers du véhicule et s'il est à mon nom. Je réponds qu'il est à  celui de mon mari. Elle me demande alors une pièce d'identité et moi, rusée ;-) je ne lui donne pas mon permis de conduire mais ma carte de résidente...Je paye (CB  obligatoire), elle imprime un papier (tout en arabe) et m'informe peu aimablement que c'est fini. Sauf que sur le papier en arabe auquel je ne comprends  que dalle il y a quand même en bas 300 et 3 (Riyals et points j'imagine)...
Maintenant il faut que nous arrivions à savoir si oui ou non les 3 points ont été retirés et surtout à qui: parce que celui dont le permis est associé au véhicule mal garé c'est Dock...J'ai cherché sur internet mais pas moyen de vérifier les soldes de points. Pas non plus d'informations sur le moyen de les regagner ces fichus points. Il paraitrait qu'ils sont remis au bout d'un an mais je ne sais pas s'il s'agit d'un an sans infraction ou simplement d'un an (on peut toujours rêver!). Ce qui est certain c'est que le paiement a bien été enregistré, il n'y a plus d'infraction associée au numéro d'immatriculation de ma voiture.
En tous cas je peux vous assurer que dorénavant je me stationnerai bien, très bien.

10 commentaires:

Olivier d'Evian a dit…

J'ai eu les mêmes déboires mais à Saint-Quentin en Yvelines. Impossible de se garer près de la fac. Hop, sur les pelouses.
J'ai eu une amende, mais pas de points. :)

Comment sont gérés les points ? Sur le permis qatari ? Si on n'en a plus, il faut le repasser ?

Dr. CaSo a dit…

Purée, le moindre petit problème prend des telles proportions quand on ne comprend pas la langue... Et il y a combien de points au total sur ton permis?

Moi, je reçois au moins un PV par mois et je refuse de les payer alors je passe ma vie à écrire des lettres d'insultes aux flics et dans les tribunaux...

geneline a dit…

Trois points sur un total de combien?
En principe en France, aux USA aussi, les points ne sautent que quand on met en péril la vie d'autrui, non?
Question annexe: tu t'es mise à l'arabe?

Seer a dit…

Geneline : un stationnement gênant peut être dangereux dans les faits, imagine un con garé à une sortie de virage ou un carrefour dangereux, ou même dans un rond-point si on veut faire couleur locale, en bloquant soit la route soit la visibilité des autres ?
Bon j'imagine carrément que c'était pas le cas de E., mais ça existe...
On peut toujours espérer qu'ils utiliseront les 300 Riyals pour un nouveau parking :)

Véronique a dit…

C'est fou comme la moindre anecdote peut prendre un tour exotique quand on vit dans ta contrée! J'aime que tu racontes ces petites choses de la vie quotidienne, tu me fais voyager avec un PV ;-)

E. a dit…

@ Olivier, Dr. Caso et Geneline: il y a 14 points sur le permis qatari. C'est un peu compliqué, j'avais expliqué dans ce billet le système du permis à point à la mode de Doha:

http://histoiresdeux.blogspot.com/2011/01/conduire-au-qatar.html

@ Dr. Caso: je me suis vraiment sentie analphabète, c'est assez effrayant comme sensation. Et encore moi ici je ne suis qu'à demi analphabète ;-)

@ Geneline: ici les points sautent pour tout et rien (j'ai quand même cru comprendre au TD, grâce aux affichettes que l'usage intempestif du klaxon te coute 300 Riyals aussi mais pas de points...)
Pour l'arabe pas encore, je cherche toujours un cours pas trop cher avec des horaires qui me conviennent et qui ne soit pas trop islamisé...

@ Seer: mon stationnement était tout au plus gênant (et encore, c'était à un endroit où le trottoir était très large donc une poussette ou un fauteuil roulant pouvaient passer, même si je n'ai jamais vu aucun des deux dans les rues de Doha...) et certainement pas dangereux!
Ici il y a des parkings et quand ils sont pleins on utilise les terrains vagues (enfin ceux qui ne sont pas encore en construction) mais c'est un peu à tes risques et périls: je connais quelqu'un qui avec une petite voiture à réussi à s'ensabler. Dans mon cas il y avait bien un terrain vague mais il était plein du coté où j'étais...

@ Véronique: si j'osais (mais vraiment là je n'ose pas) prendre les gens en photos tu voyagerais encore plus! Par exemple le type du TD il était, comme pratiquement tous les Qataris, en costume traditionnel (longue tunique blanche et "torchon" blanc ou keffié rouge.)

Anonyme a dit…

le keffieh s'appelle en fait au moyen-orient un shimâr ( rouler le r ) et le "torchon " ( hmm ) blanc un ghitrah ( prononcer le gh un peu comme le r français), le lien noir qui retient la shimâr sur la tête un eqâl et la tunique masculine : thoob (prononcer le th comme le th anglais de thing )

E. a dit…

Merci pour ces précisions :-)

Je vais de ce pas lire tous les autres commentaires que vous avez laissés mais qui étaient en "attente de modération" et y répondre.

Beo a dit…

C'est que ça ne rigole pas!

Ta visite au bureau des amendes me rappelle un soir en Tunisie où en pleine finale de foot, les rues étaient bondés de fans.

On n'avaient pas mangé et en allant au restaurant: j'ai vite senti que j'étais la SEULE femme de sortie en ville! Sentiment extrêmement bizarre.... j'espère que ce n'est pas trop fréquemment le cas pour toi là-bas!

E. a dit…

Dans les centres commerciaux pas du tout car c'est LA sortie des femmes. Dans les rues un peu plus mais à vrai dire je me promène assez peu dans les rues. C'est plutôt dans les administrations et chez le garagiste...