jeudi 2 février 2012

...vent de sable.

Au Qatar il y a assez souvent du vent de sable, mais hier c'était à un niveau que je ne connaissais pas encore...

IMG_4672

Et franchement ce n'est pas très agréable même si ça permet  de prendre des photos sympas:

IMG_4669

IMG_4668

IMG_4670

IMG_4678

(J'aime bien celle-là, prise en conduisant (hem...) où les gratte-ciels ont comme un air penché ;-) )


Au Bahreïn aussi d'ailleurs c'était la même chose ;-)

9 commentaires:

Anonyme a dit…

A Riyad la tempête ( je pense que c'est la même ) nous a surpris vers minuit et là, ce matin, l'atmosphère est encore bien chargée ... ;-)

clau

geneline a dit…

De l'intérêt du niqab avec une bonne paire de lunettes de soleil (souvenir du cheich au Sahara) !

Mahie a dit…

Et parfois ça arrive jusqu'ici (je rigole pas) c'est très rare mais parfois il arrive qu'il y ait une fine pellicule de sable jaune partout... On dit que c'est le sable du sahara... moi ce que j'en dit ... J'en sais rien... Mais c'est ce qu'on dit...

Le Chroniqueur Berliniquais a dit…

Héhé, très drôle la remarque sur le niqab :-)

Je me suis toujours demandé comment ça devait être, ces phénomènes, car même aux Antilles quand souffle un fort vent d'Est (les alizés sont un vent d'Est), le sable du Sahara arrive jusqu'à chez nous, certes en concentration trop faible pour gêner la respiration, mais suffisamment dense pour réduire très notablement la visibilité et créer ce qu'on appelle chez nous la "brume de sable" laiteuse... sachant que le désert est à 4500 km de l'autre côté de l'Atlantique, je me dis que dans les régions proches du désert ça doit pas être la joie... j'ai toujours détesté ce phénomène car il dilue les belles couleurs franches des paysages martiniquais.

Donc je compatis, E., mais j'ai envie d'ajouter, avec un brin de malice, "chacun sa croix" : si ça peut te consoler, hein, ici à Berlin on a 35 degrés de moins que chez toi... mais une excellente lumière et une visibilité maximale !!!

Le Chroniqueur Berliniquais a dit…

Plus d'infos sur les "brumes de sable" d'origine saharienne aux Antilles, provenant du site de Météo Guadeloupe :

http://www.meteo.gp/?page=./Include/reponse_arc&type=quest&date=2007-11-05

Le terme de « brume de sable » est peut-être impropre, car on devrait plutôt parler de « brume de poussières de sable saharien ». Car l’origine de cette brume, qui affecte parfois les visibilités dans nos contrées, se trouve bien dans les quantités de sable du Sahara projetées dans l’atmosphère lors de tempêtes ou vents violents qui sévissent parfois sur le désert.
Une grande quantité de sable est alors présente dans les couches basses et moyennes de l’atmosphère entre 1500 et 6000 m d’altitude. Les particules les plus lourdes (grains de sable) redescendent assez vite, les plus légères restent en suspension et sont véhiculées par les courants généraux de l’atmosphère. Lorsque les vents alizés sont bien établis entre les côtes d’Afrique et les Antilles, ou la Guyane, des poches de poussières sahariennes peuvent atteindre nos régions et affecter plus ou moins durablement la visibilité. Si cette brume est dense (visibilité inférieure à 5 ou 6 km), elle peut alors représenter une gêne sérieuse pour les activités maritimes (les pêcheurs ne voient plus la côte ou les îles), voire aéronautiques (aviation légère naviguant à vue, sans l’aide d’instruments).


Moralité : les déserts, quelle saloperie.

E. a dit…

@ Clau: finalement ça ne s'est pas calmé du tout depuis mercredi...

@ Geneline: lol! En ville ça va encore c'est plus de la poussière que du sable mais aujourd'hui nous avons fait une sortie dans le désert (je sais on est un peu fous...) et là c'était cheich improvisé pour tout le monde...

@ Mahie: je crois que c'est tout à fait vrai, voir le commentaire du chroniqueur.

@ Le Chroniqueur: chacun sa croix, hahahaha ;-)
Je savais pour le sable en Europe mais je n'aurais jamais cru qu'il pouvait aller jusqu'aux Antilles. Et pour les déserts tu as raison d'ailleurs personne n'y vit ;-)

Anonyme a dit…

En fait notre tempête venait de ... Djeddah ! et heureusement au mation elle était dissipée ;-)

clau

E. a dit…

Veinards! Nous ça a duré 3 jours...

Anonyme a dit…

Trois jours ! on n' a jamais vu ça à Riyâd ! ( heu ... tout au moins de mémoire de Clau ;-) )