dimanche 21 septembre 2008

...démocratie.

Dans l'école de C. il va y avoir des élections la semaine prochaine.
Pour simplifier on va dire que c'est pour une sorte de "bureau des élèves". Il y a donc trois listes (qui regroupent chacune des élèves des trois niveaux de la "secundaria" sous la houlette d'une tête de liste obligatoirement en dernière année) qui doivent tenter de convaincre ceux qui ne sont sur aucune liste de voter pour eux. Rien de bien extraordinaire jusque là...

Hier j'ai rencontré plusieurs mamans dont les filles sont, comme la mienne, passionnées par ces élections et, comme la mienne, engagées dans une des listes (mais pas la même!)...

Et une des mamans d'expliquer à sa fille qu'il fallait absolument que lundi elle emporte des bonbons et des petits cadeaux à distribuer pour que les indécis votent pour sa liste. La fille a dit que ce n'était pas possible.
La mère paraissait ennuyée et a donc demandé comment ils comptaient faire pour gagner. C'est alors que ma fille est intervenue en disant que justement il fallait avoir des candidats porteurs, un programme intéressant, des arguments convaincants et qu'il y allait avoir des débats...

Le "ah bon..." de la mère en disait long sur sa vision à elle du processus démocratique...

C. m'a raconté plus tard que le matin même la directrice, suite à un "incident " (une liste qui distribuait les bonbons par poignées) avait passé un très long moment à leur expliquer qu'il ne fallait pas acheter les votes, que la démocratie ça ne fonctionnait pas comme cela, qu'ils étaient tous d'un niveau socio-économique suffisant pour pouvoir s'acheter une sucette et que si on voulait que ce pays soit réellement une démocratie il fallait que les règles du jeux soient appliquées même à ce niveau-là d'élection

Je sais bien que les traces laissées par 70 ans de "semi-dictature" ne s'effacent pas en 8 ans et que le chemin démocratique est long et sinueux. Mais j'ai comme l'impression que la directrice devrait aussi (déjà?) adresser son discours aux...parents!

7 commentaires:

anahita a dit…

ah la reaction de la maman ne m'etonne pas dutout.
c'est deja bien qu'on essaie d'eduquer les enfants.Dans l'espoir que eux eduqueront les adultes et qu'avec le temps les choses changeront.

je te remercie pour tes commentaires sur Flickr.Je suis plus que decue par l'ecole et par les differentes therapies du langage pour Ulysses.Nous avons cherché,changé plusieurs fois,ecouté les uns et les autres,esperé.personnelelemnt je suis arrivée a la conclusion que les gens sortent du meme moule,se ressemblent bcp et que partout suivent a peu pres la meme ligne quant a l'education .
je ne suis peut etre pas tres clair mais tu sais qu'avec Ulysses et ses pbs il faut des personnes souples ,capables d'adapter leur methode a l'enfant,capables de se remettre en cause s'il le faut,bref capables d'etre ouvertes a autre chose que ce qu'elles connaissent par coeur sans trop d eprejugés...et franchement on en voit pas.Un moment j'ai esperé avec cette ecole Montessori pour le moment je ne vois rien venir.Et ce n'est pas faute d'essayer d'etablir le dialogue,de nous montrer nous ouverts et disponibles et de dire clairement (et meme par ecrit) ce que nous esperons et qui n'est pas irrealisable a mon avis.

Je suis contente que tu sois sur Blogger.je n'aimais pas bcp la ou t'etais avant,j'arrivais jamais a laisser un message cepuis un moment deja.

h oui je ne suis pas grossiere en espagnole,donc pas de risque que rien dutout m'echappe ,mais ca aurait ete en francais on me montrerait deja du doigt a l'ecole.

Bon week end et a bientot

Dr. CaSo a dit…

Bah, je suis sûre qu'il y aurait eu les mêmes problèmes ailleurs. La vraie démocratie est une illusion, tout ce qui marche c'est la démagogie ...

Youpiiiiii, c'est super facile de laisser un commentaire par ici maintenant :)

Missiz Jones a dit…

L'an dernier,alors qu'elle se présentait pour le poste de délégué de classe, certains élèves ont dit à ma fille qu'il voteraient pour elle à condition qu'elle leur donne des devoirs tout faits !!! (Elle les a renvoyés à leurs chères études et a été élue quand même.) Bonne chance à C !
(PS : je suis contente e voir que je n'étais pas la seule à avoir des difficultés avec les commentaires sur ton ancien bliog !)

E. a dit…

@ anahita: c'est vraiment dommage que vous ne trouviez pas ce que vous cherchez pour Ulysses. Je trouve qu'en général au Mexique l'éducation est assez rigide et formatée.
Je vais très souvent voir tes photos mais je ne laisse pas toujours de commentaires. Mais cette fois-là j'ai été frnachement touchée par ce qui est arrivé à Ulysses. je crois que du devrais reprendre ton blog ;-)

@ Dr Caso: je ne sais pas. Lors des élections pour le "student council" au Texas il n'y avait pas du tout eu ce genre de problèmes...
D'accord pour la vraie démocratie qui est une illusion mais quand même a n'empêche pas d'essayer et de tenter d'inculquer des bons principes...

Missizjones: de la part des enfants/ados je sais bien que ça parait toujours plus facile de vendre (ou d'acheter) les votes. Mais que les parents soutiennent et voire même encouragent cette mentalité je trouve ça assez désespérant...Et l'exemple de ta fille montre bien que la vertu auusi peut payer ;-)


Je suis contente moi aussi pour l'instant de blogger!

alf01 a dit…

ça commence par des bonbons, et ça finit par des valises de billets dans d'autres sphères. Tiens bon C, l'apprentissage de la démocratie ne va pas sans surprises

olivier a dit…

les parents sont a mon avis irecuperables

E. a dit…

Il ne faut pas être aussi pessimiste mais c'est vrai que je suis assez d'accord avec toi... :-(