mercredi 17 septembre 2008

...chiles en nogada.

Cette année, je me suis lancée. Je les ai faits moi-même.

J'ai suivi à la lettre la recette de Laurange qui me paraissait meilleure que celle que j'avais eu lors de mes cours de cuisine.

chile en nogada

Laurange a vraiment raison sur deux points essentiels: les chiles en nogada sont bien "un chef d'oeuvre de l'art culinaire mexicain" et comme tout chef d'oeuvre qui se respecte, c'est long à réaliser. Beaucoup plus long qu'à manger...
Et encore je ne plains pas: j'ai eu l'aide de ma fille qui, pour une fois était de bonne humeur ;-) et qui n'a pas rechigné devant le tas de cerneaux de noix à peler...

8 commentaires:

laurange a dit…

je crève d'envie d'en manger ! Mais mes poblanos (j'ai semé quelques graines dès que je suis arrivée), sont encore trop petits pour que je les zigouille. Ou alors, je fais des chiles en nogada apéritifs ?

Calamity a dit…

Félicitations ! C'est un de mes plats préférés, mais je n'ai jamais encore eu le courage de m'y coller... En plus, j'ai deux boîtes de Poblanos qui n'attendent que ça !

E. a dit…

@ Laurange: si je trouve des boites de poblanos, tu veux que je t'en envoie pour patienter? Parce que les chiles en nogada format bouchée ça risque d'être frustrant...

@ calamity: maintenant il ne te reste plus qu'à te mettre au boulot ;-)

laurange a dit…

Merci c'est gentil. Mais je pense que d'ici 2 semaines, mes poblanos seront fin prêts à passer à la casserole ! (j'en salive d'avance)

Missiz Jones a dit…

Et Hop! je suis le chemin de "Histoire de..." et arrive sur Blogger juste à temps pour passer à table. Ces chiles ont l'air délicieux ! Bon courage pour ton déménagement de blog !

Anonyme a dit…

Pas un fan de la cuisine mexicaine tu le sais mais LA!!! j'en reprendrais bien une petite (voire une grosse) part

E. a dit…

@ missizjones: je suis contente de te revoir par ici...et je te souhaite bon appétit.

@ anonyme (qui doit probablement être en fait mon blaireau de père qui n'aime pas la cuisine mexicaine vu qu'il n'aime pas le piquant et pas le maïs...): si vous venez et que tu te mets à l'épluchage de noix tu auras droit à ton chile en nogada (voire même à deux!)
Et si l'anonyme n'est pas mon père il a le droit de se bidonner de la réponse ;-)

Noelia a dit…

Ça sent bon en tout cas! ;-)