vendredi 4 septembre 2009

...réunionite.

Qui dit nouvelle année scolaire dit nouvelles présentations des programmes, changements, professeurs etc etc. Plus de 3 heures et demi au total ce matin (oui je suis très chanceuse, tout tombait le même jour). 3 heures et demi dont finalement le contenu aurait pu tenir dans une petite heure, allez 90 minutes parce qu'effectivement il y a eu quelques nouveautés. Et que nous aurions bien écouté l'une des 2 maitresses d'anglais de 4º chanter du negro-spiritual un peu plus longtemps. (Je n'en reviens toujours pas de la voix qu'elle a, c'est absolument incroyable, je connais plein de chanteuses qui pourraient aller se rhabiller).

Bref comme prévu, une semi perte de temps. Mais je suis restée calme, étrangement calme, détachée. Je n'ai même pas participé et donc pas de "bouse" cette année. Les enfants en étaient étonnés, presque déçus.
Serait-ce le commencement de la sagesse ou seulement de la vieillesse...

3 commentaires:

Philos a dit…

Eh bien avec l'âge des enfants, ces réunions raccourcissent et c'est tant mieux... J'avais de plus en plus de mal à les supporter. Et quand les enfants sont là, il faut bien évidemment prendre garde à son attitude. Quelle épreuve! :o)

Beo a dit…

Ou bien un début de résultat de ta récente lecture? Hu hu!

E. a dit…

@ Philos: les enfants ne sont jamais avec moi pour ce genre de réunions: les "bouses" je leur raconte après...ce qui me permet même de les édulcorer ;-)

@ Beo: je n'en suis pas encore arrivée à la partie qui expliquerait l'écrasement devant l'autorité mais je commence à avaoir quelques pistes ;-)