mardi 18 octobre 2005

..."pan de muertos".

Ou "pain des morts".
C'est le gâteau traditionnel au Mexique pour le "Dia de los Muertos" (fêté les 1er et 2 novembre). Malgré ce nom peu engageant, -tellement peu engageant que mon beau-père, hyperstistieux ;-) n'a jamais voulu se risquer à y goûter!-, c'est vraiment délicieux.

En général au Mexique on le trouve partout dès la mi-octobre car c'est un composant essentiel des "altares de muertos". Donc je me suis dit que vu le nombre de Mexicains dans les environs j'allais en trouver facilement. Et bien après avoir fait le tour des deux grandes surfaces "latinas" que je connais, je suis revenue bredouille: soit il est trop tôt, soit l'horrible gâteau jaunâtre recouvert d'un douteux sucre orange est bien en fait la version locale du "pan de muertos"...
Il y en a aussi à
Whole Food Market mais je l'ai goûté et franchement ça n'a pas grand chose à voir avec l'original.

Il ne me restait donc plus qu'une solution: le préparer moi-même. J'ai donc cherché des recettes sur internet. Et comme j'en ai trouvé plein de différentes, je me suis un peu inspirée de chacune...

Voilà donc ma recette perso à moi. Le résultat est tout à fait conforme aux souvenirs que j'ai du "pan de muertos" mexicain, peut-être pas aussi bon que celui de
"El Globo" mais franchement meilleur que celui de Walmart! Et ce n'était qu'un premier essai. La prochaine fois je le laisserai un peu moins cuire et surtout j'insisterai plus sur les "décorations" en forme de crâne et d'os: les miennes se voyaient à peine.

Ingrédients:

* pour le pain:

50 g de beurre
1/4 tasse lait
1/4 tasse d'eau
3 tasses de farine
2 œufs
1 sachet de levure de boulanger (soit 7 g pour ceux qui ne trouvent pas la levure de boulanger en sachet)
1/2 cuiller à café de cannelle
1/3 de tasse de sucre
1/2 cuiller à café de sel
2 cuiller à café de graines d'anis
le zeste d'1/2 orange


* pour le glaçage:

2 cuillers à café de sucre glace
le jus d'une demi orange
le zeste d'1/2 orange
sucre en poudre

Faire fondre le beurre à feu doux dans le lait, puis ajouter l'eau. Laisser tièdir.
Mélanger dans un grand saladier (si vous avez un
robot KitchenAid, c'est le moment ou jamais de s'en servir!) la moitié de la farine, la levure, le sucre, la cannelle et les graines d'anis. Ajouter le mélange eau/lait/beurre fondu. Bien mélanger. Ajouter les oeufs un à un et le zeste d'orange, puis le reste de la farine petit à petit. Quand tout est bien incorporé pétrir la pâte pendant une dizaine de minutes sur une surface farinée (ou moins si, comme moi, vous êtes un (e) gros (se) faignant(e) qui a tout fait au robot!). La pâte doit être souple et élastique. La recouvrir d'un torchon et la laisser reposer environ 1 heure et demie dans un endroit tiède. Elle doit doubler de volume.
La pétrir de nouveau un peu, en retirer une grosse boulette pour les décorations et donner au pain une forme sphérique. Le placer sur une plaque préalablement huilée. Façonner les décorations: plusieurs boudins de
pâte aplatis pour les os et une boule de la taille d'une noix pour le crâne. Les appliquer sur le pain en les faisant tenir avec un peu de lait ou de jaune d'œuf.
Laisser reposer une heure. Préchauffer le four à 350ºF (150ºC). Laisser cuire environ 40 minutes.

Mélanger dans une petite casserole le sucre glace, le jus d'orange et le zeste d'orange. Porter à ébullition. Appliquer ce mélange au pinceau sur le pain que vous aurez un peu laissé refroidir et en même temps saupoudrer de sucre en poudre.

Au petit-déjeuner, trempé dans un cacao chaud, c’est vraiment un régal…


pan demuertos

10 commentaires:

jid a dit…

Pff, en France, à part des salades de chrysanthèmes...

E. a dit…

C'est vrai qu'en France la période de la Toussaint est l'une des plus sinistres de l'année. Alors qu'au Mexique, c'est super gai et coloré!

danielle a dit…

Il n'a pas l'air bien macabre, ce pain...on en mangerait...

E. a dit…

C'est juste le nom qui n'est pas très appétissant!

t. a dit…

C'est plus appetissant que la derniere fois que tu as pris une photo de tes exploits culinaires. J'en veux. Tu m'en envois ou il faut que je vienne le chercher en personne :)

lc95 a dit…

manque plus que l odeur

E. a dit…

Avec un pain des morts, pas besoin de bougies parfumées pour que la maison sente bon!

guareschi a dit…

Merci pour la recette, ça fait des années que je n'en ai pas mangé : je ne suis jamais retourné au Mexique à cette époque de l'année.
En France, je conseille de survoller les cimetières, c'est très coloré, et vu de haut, c'est vraiment joli.
Ceci dit, c'est vrai, ça manque de pan de muertos...

E. a dit…

Vous avez vécu au Mexique?

guareschi a dit…

Oui, durant les quinze premières années de ma vie. Je suis arrivé par hasard à Mexico DF, puisque j'y suis né. J'ai vécu ensuite dans l'état de Mexico, avant d'aller vivre en France.
Je garde un excellent souvenir du Mexique, où je ne retourne pas assez souvent, hélas : manque de temps, et le trajet n'est pas vraiment donné... mais de temps en temps, j'ai le bonheur d'y retourner.
Et, grâce à vous, j'y retourne en pensée en vous lisant. Merci :-)