mercredi 12 avril 2006

...PCM.

Je ne suis pas encore SDF, mais je suis déjà PCM (Plus Chez Moi)...

Depuis que nous avons mis la maison en vente il y a maintenant une dizaine de jours, les téléphones (fixe et portables) n'arrêtent pas de sonner...Samedi matin c'était même à 8h15 (j'étais encore couchée, à peine réveillée!).
Les visites s'enchainent et comme il est préférable de ne pas être présents et bien nous partons...D'où notre petite virée à Paris le week-end dernier. Mais la semaine ça devient franchement pénible: j'ai en général moins d'une heure pour évacuer les lieux en les laissant de préférence impeccables. La chienne est enfermée dans sa cage de longues heures (j'essaie en général de la prendre avec moi mais ce n'est pas toujours possible), les repas sont réduits à leur plus simple expression car je n'ai pas vraiment la possibilité de me lancer dans de la grande cuisine sachant que je peux être interrompue à tout moment, les enfants s'ennuient car ils ont pour consigne de tenir leurs chambres rangées et donc n'osent plus rien sortir....

Plusieurs fois j'ai refusé des visites, particulièrement celles qui sont après 19h ou avant 10h mais bon on veut la vendre cette maison et pour cela il faut quand même qu'un minimum d'acheteurs potentiels la visitent! En plus ce qui m'énerve c'est que les agents ne jouent pas le jeu: si on leur dit visite aujourd'hui de 14h a 16h, il y en aura toujours pour se pointer la gueule enfarinée à plus de 17h...

Je ne sais pas comment ça se passe ailleurs car c'est la première fois que nous vendons une maison mais je trouve qu'ici les acheteurs se croient tout permis. A se rappeler pour faire chier le monde (gniak gniak...) quand nous serons de nouveau acheteurs...Je me permettrai donc moi aussi de demander des heures de visites les plus gênantes possibles (ils dinent à 17,18 heures les américains, c’est bien ça?), de faire des offres ridicules juste pour rigoler. Ou alors je viendrai visiter avec 10 autres personnes pour tout sagouiner avec nos gros pieds sales…Je sens que je vais m’éclater tiens !

Avant de mettre la maison sur le marché nous avons du remplir de nombreux papiers, répondre à de nombreuses questions. L'une d'elle nous a étonnés: "à votre connaissance y-a t'il eu un suicide dans cette maison?" L'agent nous a expliqué que beaucoup de personnes refusaient d'acheter une maison si elle avait été le théâtre d'un suicide. Une mort quelle qu'elle soit rebute toujours les acheteurs mais pas autant que le suicide. D'ailleurs seulement la mention du suicide est obligatoire.


A notre connaissance il n’y jamais eu de suicide dans cette maison...En revanche nous ne garantissons rien en ce qui concerne les dragons ;-)

9 commentaires:

t. a dit…

La grosse erreur c'est de montrer aux agents immobiliers que l'on est desepere. Il faut rester tres ferme et leur dire clairement que ce n'est pas la peine qu'ils gachent votre temps avec des visites de gens qui n'en ont rien a battre. Ils perdent votre temps et le leur par la meme occasion. Si il ya une profession pour laquelle j'ai tres peu de respect (j'ai moi aussi un certain nombre de demenagements sous la ceinture, achat ou location) c'est bien celle d'agent immobilier (desole pour les lecteurs qui se sentent vise). Il en effet relativement rare de trouver un agent qui donne au moin l'impression de travailler pour vous (tout du moin a NY). C'est un art et quand on en trouve un(e), c'est un enchantement. Car apres tout, vous etes aussi clients que le potentiel acheteur et sa commission est importante. Faite travailler votre agent pour son argent. En meme temps il faut etre realiste. Les gens sortent du boulot a 5 h. et c'est generalement l'heure a laquelle ils ont le temps pour les visites. Quand au week-end, avant 10 h, ca me parait plutot 'rude', mais je connais finalement tres mal les horaires de la 'suburban life'.
Courage!

alf01 a dit…

défend- toi lolita, fous y un coup d'râteau... dans l'dos" ;-)

miss lulu a dit…

ah la crise, ça me ficherait les boules tout ça. bon courage!!!

E. a dit…

@ t.: J'autorise en général les visites entre 17 et 19h.

Nous nous sommes rendus comptes, les jours où nous n'avions pas envie de passer tout l'après-midi dehors et où nous sommes juste allés faire le tour du pâté de maison avec la chienne pendant la visite que parfois ces visites duraient 3 minutes...Evidemment l'agent n'avait pas bien fait son travail.

@ miss lulu: C'est énervant au possible...Vivement le Mexique!

brigitteguyane a dit…

je viens de le vivre dans le sud est de la France ! (but de mon voyage).
les agents sont nuls à mourir, les clients veulent tout gratos.....
ne te laisse pas intimider, plus tu feras respecter tes horaires et ton prix, plus vite les choses se réaliseront.
courage

barballa a dit…

C'est permis de commettre des meurtres???

Bon courage et vite faut la vendre mais pas à perte hein! Vous pouvez toujours partir avant que l'affaire ne soit conclue non?

E. a dit…

@ brigitteguyane: Je ne sais pas si le fait que ça soit partout pareil doit me consoler ou encore plus me déprimer!

@ barballa: Normalement oui nous pouvons partir avant de conclure une vente mais nous espérons bien ne pas en arriver là!

jid a dit…

Et s'il y a plusieurs naissances, ça augmente la valeur de la maison?

E. a dit…

Euh, je ne crois pas et en plus il faudrait que ca soit un accouchement à domicile pour que ça compte et ici c'est quand même plutôt rare ;-)