dimanche 2 septembre 2007

...p'tites graines.

Cet été j'étais tranquillement en train de feuilleter l'un des très nombreux magazines de cuisine de ma mère quand je suis tombée sur un article sur l'amarante, accompagné de recettes. J'ai tout de suite vu qu'il y avait là matière à un billet car ici de l'amarante il y en a dans tous les supermarchés et je me suis donc immédiatement appropriée le magazine ;-)
Sauf que...rentrée au Mexique j'ai dû déchanter: amarante il y a bien mais sous une forme déjà transformée, très différente apparemment de ce que l'on peut trouver en France dans les boutiques bio...

Mais commençons par le commencement...


(image prise )

L'amarante est une lointaine cousine du quinoa. Comme lui ce n'est pas vraiment une céréale mais on l'assimile pourtant à ce groupe d'aliment à cause de ses propriétés nutritionnelles et de ses possibilités d'utilisation. C'est typiquement une plante d'Amérique Latine: elle a été cultivée par les civilisations précolombiennes dès 5000 avant J.C. en particulier sur les plateaux andins et au Mexique. Elle faisait partie de l'alimentation de base des Aztèques (les feuilles se mangent aussi, un peu comme des épinards) avec le maïs et les haricots mais, suite à la colonisation espagnole elle a pratiquement disparue du Mexique. L'article n'en disait pas plus et comme je voulais savoir pourquoi la colonisation espagnole avait entrainé la disparition de l'amarante j'ai fait quelques recherches. En fait ce qui l'a perdue c'est son caractère quasi sacré: les Aztèques tiraient de ses graines une farine qu’ils mélangeaient à du miel pour en faire des offrandes à leurs dieux. Déjà ça ça n'a pas dû trop plaire aux Espagnols, enfin surtout au clergé espagnol. Surtout qu'apparemment il leur arrivait fréquemment de rajouter au mélange amarante/miel du sang de leurs victimes sacrifiées...Ces rituels ont été interdits et l'amarante, malgré ses grandes qualités nutritionnelles a été complètement délaissée, du moins au Mexique.

Au Pérou sa culture a continué à très petite échelle jusqu'à ce qu'on (des Américains) se rende compte de sa richesse protéinique. Les cultures ont donc été relancées.

Le problème c'est que je ne peux pas vous donner de recettes ni vous dire si, une fois cuit ça ressemble à du quinoa parce qu'ici il est impossible de trouver de l'amarante en graines. On trouve partout de l'amarante soufflée que l'on peut ajouter à d'autres céréales, mélanger à un milkshake ou saupoudrer sur une salade de fruits ou un yaourt. On trouve aussi énormément de "barres d'amarante" (dulce de alegria), au chocolat ou non (mes enfants aiment bien) mais je n'ai pas vu d'amarante "à cuire".
Tout ce que je peux vous dire c'est que nature, l'amarante soufflée a une très forte parenté avec le polystyrène...


Dulce de alegria

J'ai bien mis mon fournisseur officiel (oui, oui j'me la joue Reine d'Angleterre si je veux ;-) ) de fruits secs en tous genres sur le coup mais pour le moment il a fait chou blanc. Pour se rattraper il m'a promis pour la semaine prochaine des pistaches décortiquées non salées mais, même si je suis ravie à l'idée de pouvoir peut-être faire une glace à la pistache dans un avenir pas trop lointain, ça ne remplace pas. Surtout que l'amarante aurait été un bon substitut au quinoa que les enfants et moi aimons beaucoup et qui est encore plus rare ici que les dites pistaches...

(Une petite parenthèse pour dire que la boutique de mon fournisseur officiel s'appelle "Desde que Dios amanece cereales son vida"

DSC02164

...J'adore!)

Mais je ne désespère pas: il y a à Aguas des fabricants d'amarante soufflée. Ils doivent bien s'approvisionner quelque part. Il faut juste que je trouve la bonne personne au bon moment au bon endroit. Bref, ca risque de prendre du temps...

8 commentaires:

barballa a dit…

Je ne connais que trop ce genre de quête, tiens-nous au courant car je suis persuadée que tu vas trouver!

anahita a dit…

nous avions trouvè d el'amarante pas soufflèe et aussi du quinoa dans un magasin bio de mexico.c'etait a l'epoque ou on esperait encore nourrir ulysses avec des produits bio et qu'on lui donnait encore du lait vegetal bio.on commandait une fois par mois.the green corner.ils disaient a l'epoque qu'ils auraient un site internet bintot.je ne sais pas si un tel site existe maintenan tou pas.

galinette a dit…

Ah oui c'est comme si on avait du popcorn partout sans pouvoir trouver les grains de mais pour en faire!
Ca me rappelle aussi de par chez nous pour remplacer un simple ressort de poignee de porte, on remonte jusqu'a l'usine de ressort car y'en a pas au Mr Bricolage du coin ou alors faut changer toute la poignee!

E. a dit…

@ Barballa: mouais, je vais essayer de partager ton optimisme!

@ Anahita: ils ont bien un site maintenant mais je n'y ai pas vu d'amarante en graine, ni de quinoa d'ailleurs!

@ Galinette: oui c'est ça sauf que le mais du popcorn tu ne peux pas trop en faire autre chose alors que si j'en crois le magazine de ma mère la graine d'amarante peut remplacer le quinoa. D'ailleurs tu as remarqué que l'amarante soufflée ressemble à des miniscules grains de popcorn?

t. a dit…

Bon aloas l'amarante en grain on a ca sans probleme (je ne sais pas si je peux t'en envoyer en revanche). J'ai essaye un jour a la place du quinoa que nous adorons (len passant, nous trouvons le rouge bien meilleur - gout de noisette- que le blanc qui a tendance a devenir un peu gluant). Donc l'amarante...et bien ca a un gout un peu particulier, et franchement, nous n'avons ete qu'a moitie convaincu en tant que "grain" pour accompagner un repas. En revance, il y avait une recette de "loaf" avec des dates (que j'ai remplace par des prunes ce jour la) qui etait pas mal du tout et que je vais sans doute refaire bientot. Dis moi si ca t'interesse.

missiz jones a dit…

Bon, alors moi , j'avais même pas idée que l'amarante soit une plante et comestible en plus ( jusqu'ici amarante = couleur de belle robe dans un roman classique). Merci ! ( j'adore aissi le nom du fournisseur officiel !)

E. a dit…

@T. : c'est gentil mais à mon avis ça passera pas le Rio Grande ;-)
En fait j'avais l'intention de voir aussi ce que ça donnait dans des desserts et aussi en salade genre taboulé.

@ Missiz Jones: une couleur de belle robe forcèment...Il y a des couleurs comme ça que je ne visualise pas vraiment mais dont les noms me font rêver comme alizarine, andrinople, céladon.
Tiens j'en ai profiter pour chercher exactement quel couleur était amarante et je suis tombée sur ce site à bookmarquer:

http://pourpre.com/

missiz jones a dit…

Houlà ! Céladon- un vert pâle très doux- je vois très bien à cause des poteries coréennes ou chinoises ( chaque culture se disputant la découverte de la technique). Amarante, je savais que c'est rouge mais sans pouvoir le visualiser...jusqu'à la photo sur ton billet ! J'imagine que c'est un rouge pas moin de la couleur de la plante ? ... Mais alors , alizarine ey andrinople !!! Je crois n'avoir jamais croisé ces magnifiques mots !!! J'espère que les couleurs baptisées de ces noms sont aussi belles !... Merci pour ces découvertes et pour le lien que je vais m'empresser de suivre...