dimanche 30 septembre 2007

...cirage de pompes.

Dans la série "petits métiers en voie de disparition dans les pays développés", après le rempailleur je vous présente le cireur...

cireur

Celui-là a bien choisi son emplacement: dans une station automatique de lavage de voiture. Et donc pendant qu'une armée de laveurs s'affairent autours des voitures pour les sécher et les lustrer, les clients se succèdent sur sa chaise haute. Je me demande tout de même s'il n'a pas une commission à reverser à la station parce qu’un si bon "spot", ça vaut de l'or...

Je n'avais jamais assisté "en direct live" à un cirage de pompes du début à la fin: c'est assez long comme processus, pas loin de 15 minutes et bien 10 opérations différentes. Tout d'abord les chaussures sont lavées avec une petite éponge et une solution savonneuse. Puis elles sont séchées. Ensuite une première crème incolore est appliquée au pinceau puis lustrée.

cireur1


On passe ensuite au cirage étalé à la brosse. Au moins trois couches et entre chaque couche un polissage en règle. Et pour finir une nouvelle application de crème incolore et un dernier coup de chiffon pour que ca brille bien!

cireur2

Les prix ne sont pas affichés mais je dirais que tout ça doit couter dans les 25 pesos (un peu plus de 2 $ US)

Je rêve moi aussi d'aller m'assoir sur cette chaise haute et d'en repartir avec des godasses propres comme des sous neufs mais je crois que je briserais là un tabou social: je n'ai jamais vu au Mexique une seule femme en train de se faire cirer les pompes. Je n'ai jamais osé demander mais j'ai vraiment l'impression que ça ne se fait pas, allez savoir pourquoi!

23 commentaires:

laurange a dit…

Si, ça marche aussi pour les femmes !
Mais vu la hauteur du siège et l'emplacement de la tête du cireur, il vaut mieux ne pas être en jupe le jour où on décide de se faire cirer les pompes... C'est peut-être pour ça que tu n'as jamais vu de femmes sur ce puesto-là ?

barballa a dit…

Ou bien elles ont des endroits précis, désignés et donc plus discrets?

E. a dit…

@ Laurange et Barballa: ici je n'ai jamais vu de femme se faire cirer les chaussures, ni dans ce stand ni dans aucun autre. Et pourtant je regarde chaque fois que je passe à proximité d'un cireur (en ce moment c'est sûr qu'il y a peu de chance de voir une femme, vu qu'elles portent toutes des sandales ou des tongs...mais en hiver non plus).
Sinon Laurange j'imagine la tête du cireur si une femme en jupe se hissait sur sa chaise...lol

anahita a dit…

oui c'est rare mais j'en ai vu aussi aumoins 2 fois.j'ai meme fait des photos mais c'est pas terrible.c'etait a la mairie de villahermosa.
et j'ai vu des photos sur flickr aussi.si je retrouve je te donne le lien.
moi je porte que des chaussures pas cirables.
Ulysses s'est fait cirer les chaussures pour la 1ere fois il y a qqs mois.il y tenait car mon mari le fait regulieremnt.je l'ai filmé.j'ai honte mais le cireur etait un enfant pour 5 pesos.

anahita a dit…

voila la video d'ulysses
http://www.dailymotion.com/ardvisura/video/x223tv_le-cireur-de-chaussures

homosapiens a dit…

Le seul que je connaisse ici c'est Amédée. Il exerce dans le centre commercial de Cap 3000 à Saint-Laurent-du-Var. Un métier bien utile! Car j'appartiens aux personnes qui aiment avoir des chaussures impécables!.. ;o)

E. a dit…

@ anahita: 5 pesos? J'étais très au desss du tarif alors ou c'est parce qu'Ulysses a de tout petits pieds?

@ Homo sapiens: je sais qu'il y a aussi un cireur à l'aéroport de Dallas mais ses tarifs ne sont pas du tout mexicains (5$ si mes souvenirs sont exacts et il y a de cela plusieurs années)

anne a dit…

J'adore cette photo! Ouah, on oublie trop souvent que ces metiers existent encore.
Peut etre vais je en trouver a New York, mais, c est sur pas a $2!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

E. a dit…

A NY on trouve tout et son contraire à condition d'y mettre le prix...

Anonyme a dit…

Tarifs mexicains de cirage de pompes :

$25 à l'aéroport de DF
entre $10 et $15 pesos ailleurs.
J'avoue que lorsqu'on annonce 10 pesos à mon mari, je trouve ça tellement bas vu le temps passé à accomplir les différentes étapes qu'on laisse tjs $15..;tarif pratiqué devant le Palacio del Gobierno à Ags.

E. a dit…

Autrement dit je suis tellement habituée à payer le prix "gringo" que je me l'applique automatiquement ;-D

N'empêche que comme tu dis tout ce travail pour 10 pesos c'est vraiment mal payé...

véronique à vancouver a dit…

Quand je vivais en Haïti, il y avait un cireur de chaussures qui passait à la maison tous les samedis matin. On lui sortait toutes nos chaussures, il s'installait dans la cour et il les faisait briller, c'était beau! Et bien sûr pas cher... J'ai vu un cireur de chaussures à l'aéroport de Montréal aussi, je ne me souviens pas des tarifs, en revanche.

Et que le monde est petit! Je suis à Vancouver, je lis ton blog au Mexique et dans les commentaires, Homo sapiens parle du centre commercial (CAP 3000) en France où je faisais mon shopping il y a plus de 10 ans!

E. a dit…

Le cireur à domicile ça ça me plait comme concept...

Le monde est petit ou le hasard est grand, ça dépend ;-)

anahita a dit…

5$ parceque c'est un enfant qui travaille et qu'il a pas de stand et aussi parce qu'ulysses a des pieds de BB.pour un adulte il aurait pris 10.
a propos de la machine a pain quel genre de levure tu utilises?
nous on mangeait plus d epain dutout ici mais depuis qu'ulysses a commencé a manger on achete du pain demi car il adore ça.j'achete le cero soidisant avec zero cochonnerie ajoutée.j'y crois pas vraiment.

E. a dit…

Comme levure j'utilise Tradi-pan levadura instantanea (la seule que j'ai trouvée ici), C'est une boite jaune avec 4 sachets de levure deshydratée. Non moi mon problème c'est plutôt la farine, il n'y a pas une grande variété et surtout le type de farine n'est jamais précisé.

anahita a dit…

merci pour ta reponse.
je ne trouve pas cette levure
ici j'ai Royal(polvo para hornear) et c'est tout
et absolument aucun choix de farine non plus .sauf farine blanche et farine complete.et c'est tout.

Anonyme a dit…

jai la chance de faire le noble metier de cireur de chaussures au festival de CANNES il m arrive souvent d avoir sur mon fauteuil des femmes en jupe pour sur, et meme sans rien d autre dessous mon livre "le cireur du festival" vous le prouve;
c est un magnifique metier que les gens devalorise à tort je vous invite a essayer

Anonyme a dit…

bravo!!! vive LE CIREUR DU FESTIVAL...

Anonyme a dit…

EN FRANCE IL EXITE DE VERITABLE PROFESSIONNELS
ADRESSE UTILE POUR VOTRE MARI... WWW.LECIREURDUFESTIVAL.FR

E. a dit…

Mais je suis d'accord avec vous c'est un métier fort utile. Seulement en France et en Europe les cireurs sont quand même nettement moins répandus que dans les PVD.

Et c'est vrai que ça brille bien sur le site du cireur du festival!

Anonyme a dit…

MOI JE NE SUIS PAS UNE STAR MAIS QUEL PIED POUR LE CIREUR DU FESTIVAL

QUE DE STARS SUR SON FAUTEUIL !!! SON SITE SUPER !!!!

COMMENT AVOIR UNE ACCREDITATION POUR LE PROCHAIN FESTIVAL DE CANNES???
WWW.LECIREURDUFESTIVAL.FR JE FAIS DE LA PUB!!!!!!
JE VIENS AVEC DES CHAUSSURES EN CUIR PROMI!!!!! ALORS INVITER MOI...........

Anonyme a dit…

A Paris on peut se faire cirer ses chaussures au Salon Baba comme indiqué ici: http://www.tometnestor.com/fashion/se-faire-cirer-les-pompes-ca-fait-toujours-plaisir-766

E. a dit…

C'est vrai que se faire cirer les pompes ça fait plaisir ;-)