dimanche 10 septembre 2006

...piège à Schtroumpfs!

Aujourd'hui je vais vous parler de quelque chose qui m'énerve au Mexique: les stands qui s'installent tous les jours à la sortie des écoles (toutes les écoles, celles du système publique comme du privé) et qui vendent des tonnes de bonbons, de chips et quelques jouets bon marchés et en provenance directe de Chine.

piege

Et bien sûr, les parents se croient obligés, dans ce pays où l'enfant est roi, de céder et d'offrir, pratiquement chaque jour, pour quelques pesos de « junk-food » à leurs enfants. Et quand par hasard ils refusent, c'est inévitable, ils ont droit (et tous les parents aux alentours par la même occasion…) au méga-caprice...

Il y a trois ans, une amie française dont le fils allait dans la même maternelle qu'E' s'était "révoltée" contre cette pratique et avait demandé à la directrice (qui nous abreuvait de messages sur l'importance d'une alimentation saine) de faire quelque chose: le stand étant sur la voie publique et non pas dans l'enceinte de l'école, rien n'était possible. La directrice avait juste obtenu qu'il ne soit plus installé juste en face de la porte mais environ 5 mètres plus loin...

Ces stands sont vraiment des dangers pour la santé publique:
dans un pays ou plus de la moitié des adultes et d'un tiers des enfants sont trop gros (pour ne pas dire obèses...), une des premières choses à supprimer serait les calories totalement inutiles et sans aucun bénéfices nutritionnels qui se cachent dans les bonbons et les chips.

Mes Schtroumpfs ont été prévenus une fois pour toute: pas de sucreries ni de chips à la sortie de l'école...Ca ne les empêche pas de tenter leur chance de temps en temps mais sans succès...


Et juste pour l'anecdote, la propriétaire du stand qui se trouve à la sortie de l'école de mes enfants n'a pas trop apprécié que je prenne des photos: elle m'a couru après et m'a demandé pourquoi. J’ai eu alors la réponse qui tue..."Pourquoi pas?..." Ca lui a complètement coupé la chique! De toute façon l'argument de la voie publique est pour une fois en ma faveur.

6 commentaires:

arnaud a dit…

Tu as raison! Avec ces saletés de tienditas, en arrivant à la maison les gamins n'ont même plus assez faim pour boire leur verre de soda. ;-)

jid a dit…

mais de toutes façons, les autrs enfants mangent-ils plus équilibrés chez eux?

E. a dit…

@ arnaud: lol ;-)

C'est vrai qu'il faut absolument que je fasse un billet sur ces saletés de "refrescos"...

@ jid: Le "déjeuner", pris ici sur le coup des 15h... est en général relativement équilibré, c'est le repas principal. Dommage qu'il soit preque toujours accompagné de sodas...

barballa a dit…

Mais c'est quoi c'est pratiques complètement débiles?

Y a rien à faire? Une composition en pleine classe de nutrition louant le dieu bonbon!

Tu as bien fait de la photographier et surtout de bien lui répondre.

Je veut bien croire qu'ils faut qu'ils gagnent leur vie eux aussi mais c'est pas obligé sur le pas du porche de l'école.

Pas assez de les gaver de cochonneries, ils leurs demandent même pas de faire 30 pas de plus... c'est clair qu'ils pourraient dépenser des calories ce faisant!

ardvisura a dit…

nous on a pas de vendeurs devant l'école d'Ulysses je pense que c'est parceque tous les parents sauf moi et une autre francaise viennent en voiture et jettent leur enfant sans presque s'arrete et font de meme pour le reuperer :-)
mais pas plus tard que jeudi dernier j'ai voulu prendre en photos tous les petits vendeurs qui sont devant une ecole pas loin de vers chez moi et la a peine j'avais commencé que j'ai eu des mechants regards , 1 type qui m'a completement interdit de faire des photos et une vendeuse qui m'a demandé pourquoi je faisais des photos.
Bien sur comme tout au mexique j'imagine que c'est interdit de vendre comme ca des trucs devant les ecoles mais que tout le monde s'en fiche et le fait non?

E. a dit…

@ barballa: Moi ce qui m'énerve le plus c'est qu'elle est là parce qu'il y a un marché...Si pendant un mois aucun parent n'achetait de bonbons, elle irait voir ailleurs! Je trouve les parents totalement irresponsables sur ce coup!

@ ardvisura: Je ne connais pas la loi (qui, si ça se trouve n'est pas la même dans tous les états) mais le fait qu'aucun de ces vendeurs n'aime être pris en photo, est effectivement assez révélateur de l'illégalité potentielle de leurs activités...