samedi 2 septembre 2006

...première.

Hier, il s'agissait d'une première pour moi et surtout pour la Démocratie (je devrais certainement écrire ce mot sans majuscule...) mexicaine!

Pour moi, car je regarde très peu la télévision locale et encore moins les retransmissions des débats parlementaires (même en France!). Mais hier j'ai senti que ça valait peut-être le coup d'allumer le poste. Et j'ai bien fait. Après m'être farci près d'une heure de discours des présidents des différents groupes parlementaires, tous aussi barbants les uns que les autres et avec, à mon avis, un ton plus pré-électoral que postélectoral (s'acheminerait-on vers une annulation de cette élection?), ne voilà-t-il pas, qu'au moment du discours du représentant du PRD, tous les députés et sénateurs de ce groupe se lèvent comme un seul homme et envahissent la tribune. Appels au calme du Président du Congrès. Rien n'y fait. Ils brandissent des affiches traitant Fox de "traitre à la démocratie", scandent le slogan "bulletin par bulletin, bureau de vote par bureau de vote" pour demander un recompte total des voix...Il y a donc suspension de séance...

Mais la vraie première, c'est que le Président de la République, Vicente Fox devait venir présenter son discours à la Nation. C'est une obligation constitutionnelle. Il n'a pas pu entrer, à fait constater, entre autres par les caméras du monde entier, qu'il ne pouvait pas satisfaire à cette obligation, a remis la version écrite de son discours et est reparti aussitôt! La séance parlementaire a donc été levée, non sans avoir auparavant écouté quasi religieusement
l'Hymne National...pour une partie des membres du Congrès depuis la tribune qu'ils occupaient toujours! Ca ça m'a achevée!

Et le comble du comble, c'est qu'après un tel événement, qui aurait nécessité des commentaires, des analyses, voir même des explications, interviews etc etc, la chaine que je regardais est revenue (après l'inévitable pause publicitaire ) à ses programmes normaux et d'une bêtise affligeante...

J'avoue ne pas avoir attendu la retransmission de la version radiodiffusée du discours de Vicente Fox: j'avais faim et rendez-vous avec des amis au restaurant, ou les télévisions, toujours allumées pour la retransmission des matchs de foot étaient hier soir sagement éteintes...

7 commentaires:

mike a dit…

Change de chaîne !! Sur je ne sais plus laquelle (malheureusement, je zappais pas mal), Carmen Aristegui avait invité différents spécialistes de la Unam, du journal Reforma et d'entreprises de sondages pour débattre de la session... Ca a été nettement plus intéressant que d'écouter les gars du PAN parler économie et richesse...dans un pys où 50% des gens ne gagnent pas plus de 5$ par jour !

france a dit…

Je ne te crois pas, c'était un film! ^-^

E. a dit…

@ mike: J'ai changé, mais je voulais juste signaler que sur une des chaines les plus regardées, ils n'ont fait aucune analyse. Rien de rien. Comme si ce qui venait de se passer était normal, banal, courant.Ce qui prouve bien que soit la population dans sa majorité s'en fout, soit qu'on les abrutit...soit les deux à la fois!
Et puis après j'ai arreté: faut pas trop forcer pour une première fois, surtout le ventre vide ;-)

@ france: On aurait presque pu le croire, mais non!

gryphon a dit…

Cette chère Televisa, hein? Moi aussi, ça m'a passablement scié de les voir enchaîner avec une émission minable. - Sinon, je constate qu'on a tous commenté l'évènement (je viens de passer chez Mickou), parfois en utilisant les mêmes mots. Si avec ça, la blogosphère n'est pas informée... ;-)

E. a dit…

J'ai surtout relaté, mais c'est pour cause d'article 33 ;-)
Et oui je crois bien que c'était cette "chère Televisa"...

mike a dit…

Televisa, voilà bien longtemps que je ne la regarde plus que lorsque je zappote... le temps de presser de nouveau le bouton et j'ai tjs un arriére goût de " mais c'est quoi ce truuuuuuc " quand j'entrevois heureusement rapidement la pauvreté intellectuelle des programmes difusés ! Triste opium d'un peuple qui mérite bcp mieux.

E. a dit…

Moi j'ai depuis longtemps dépassé le stade du zapouillage: c'est bien simple la télé je ne la regarde pratiquement jamais et au Mexique encore moins qu'ailleurs.

Cependant il faut bien dire qu'en France aussi il y a des chaines bien abrutissantes comme il faut (certe à coté de Televisa elles passeraient pour des chaines culturelles!) et qui sont si je ne m'abuse, les plus regardées... Comme quoi, même avec le choix...