mardi 19 septembre 2006

...Sierra Fria.

Le week-end dernier, malgré une météo moyennement engageante, nous sommes partis avec nos amis allemands, les 4J, camper à la Sierra Fria. En kilomètres ce n'est pas très loin d'Aguascalientes, une cinquantaine tout au plus. Mais les 12 derniers, c'est de la piste, il faut donc plus d'une heure pour les parcourir. Et comme il avait beaucoup plu, c'était vraiment très boueux...et très vert!

Nous avons donc campé au milieu de nulle part, sur une "colline" qui se trouve quand même à 2600 mètres d'altitude! La vue était superbe: pas de trace d'occupation humaine à des kilomètres à la ronde

sierrafria1

sierra fria2

sierrafriacamp


Nous avons fait un grand feu qui, à cause du vent à été fort difficile à allumer...

sierrafeu
(Là vous voyez Dock et J2, sous la supervision d'E' qui tentent depuis 20 bonnes minutes de faire prendre ce foutu feu...)

Il a fini par prendre et nous avons pu faire griller des saucisses, rôtir des pommes de terre et nous enduire de marshmallows fondus...Le tout arrosé de quelques (hum, hum...) bouteilles de vin.

Au milieu de nulle part, certes, mais parmi les vaches et leurs bouses...D. a retrouvé des instincts ancestraux de chien de berger et avait décidé que les vaches ne devaient pas approcher à moins de 20 mètres du campement et qu'elles devaient être bien rangées...Elle nous a même étonnés avec son grondement spécial que nous n'avions jamais encore entendu.

dsierrafria1

dsierrafria2

Deux jours après, elle est toujours épuisée d'avoir autant couru...

En bas de la colline coule une rivière où les enfants sont allés patauger et déranger quelques grenouilles...

sierrafriariviere2 sierrafriariviere

Ils y ont vu aussi quelques serpents d'eau qui heureusement étaient plutôt peureux...

Nous n'avons pas rencontré de scorpions, mais à vrai dire, nous ne les avons pas vraiment cherchés! En revanche il y avait plein de gros rapaces, des lièvres et j'ai entendu une chouette.

Vivement que nous y retournions même si nous sommes tous revenus crottés, crevés et parfumés au feu de bois!

sierrafria3

6 commentaires:

barballa a dit…

Merveilleux que tout ça! Un vrai dépaysement, sinon; je vous trouve courageux moi!

galinette a dit…

Ca fait vraiment rever, merci!

E. a dit…

@ barballa: Courageux? Pourquoi?

Pour ce qui est de la faune dangereuse, on fait attention. Pour les autres risques on campe la ou nous pensons etre en securite. il y a evidemment des endroits au Mexique ou je n'irai jamais planter ma tente!

@ galinette: C'est marrant parce que moi ce sont plutôt tes photos de plage qui me font rêver en ce moment!

barballa a dit…

Juste que moi j'aurais plus le courage d'aller camper en pleine nature comme ça, voilà!

t. a dit…

Je trouve que D. n'a pas l'air completement sure d'elle et de son nouveau job de cow-dog. :)

E. a dit…

Tu en parleras au veau qu'elle a coursé sur 500 mètres...

Et avec les vaches, elle est prudente! C'est un chien de berger, pas un torero!