vendredi 20 mai 2005

...conduite automobile.

Conduire au Mexique n'est pas vraiment difficile, mais c'est parfois souvent pénible. Enfin au Mexique, c'est un bien grand mot car moi je conduis principalement à Aguascalientes: c'est Dock qui se tape les grands trajets.

D'abord il y a quelques règles à connaitre:
1- le clignotant est un objet purement décoratif qui n'a aucune utilité. Est parfois remplacé par le bras...
2- les feux stops fonctionnent parfois, mais pas toujours. Il faut donc deviner que la voiture qui vous précède est en train de freiner
3- le feu vert signifie: ça va j'ai tout mon temps je passe à 20km/h
4- le feu vert clignotant signifie: faudrait peut-être que j'accélère si je veux passer
5- le feu orange signifie: va vraiment falloir y aller à fond sinon j'vais pas l'avoir..
6- le feu rouge: j'peux l'faire, j'peux l'faire... et merde j'peux pas j'suis coincé pour 5 mn ...
7- les Mexicains démarrent très très lentement au feu. Mais vraiment très lentement. Et comme ils ne supportent pas de "coller" à la voiture de devant, il y a un espace de 2 mètres en chaque voiture: résultat, à chaque feu vert passent 3 ou 4 voitures...d'où le comportement décrit plus haut!
8- les marquages au sol sont là pour faire joli, ça égaie les files...
9- il est vraiment très mal élevé de klaxonner quelqu'un qui met 30 secondes à démarrer quand le feu passe au vert: s'il ne démarre pas c'est qu'il a mieux à faire, comme se maquiller, lire son journal, farfouiller dans sa boite à gants ou acheter quelque chose à l'un des nombreux vendeurs de rue...Ainsi un jour c'est ma fille qui m'a signalé que le feu venait de passer pour la deuxième fois au vert: personne dans toute la file de voiture qui me suivait n'avait klaxonné, ne voulant sans doute pas me déranger lors de ma retouche maquillage!
10- le piéton n'a aucun droit si ce n'est de prendre ses jambes à son cou.
Les feux durent très longtemps car pour tourner à gauche, il faut attendre la flèche dans la majorité des cas. Et la synchronisation est une notion purement théorique...Heureusement on peut tourner à droite quand le feu est rouge s'il n'y a pas de circulation. Ça fluidifie un peu le trafic!
Voilà pour la circulation urbaine dans une grande ville à l'échelle européenne mais qui est très "province" à l'échelle mexicaine. Vous imaginez ce que ça peut donner à Mexico, ville de plus de 20 millions d'habitants...D'ailleurs la circulation et la pollution qui en découle ont atteint un tel niveau à Mexico que la municipalité a mis en place le programme "Hoy no circula": les véhicules sont interdits de circulation de 6h à 22h un jour par semaine en fonction du dernier chiffre de leur plaque d'immatriculation. En principe ce programme ne fonctionne pas les week-ends, sauf en cas de pic de pollution.

Pour ce qui est de la route un seul conseil: prendre l'autoroute!!
Sur les routes la ligne blanche ne sert à rien. Je pense qu'on devrait arrêter de les peindre, ça ferait de sacrées économies: elles ne sont JAMAIS respectées et il faut bien avouer qu'elles sont en général tracées n'importe comment. Les lignes pointillées font 150 m de long dans une portion où la visibilité est douteuse et la ligne blanche est sur la portion droite, plane et dégagée...
Je vous ai déjà parlé des innombrables "topes". Vous rajoutez à ça les animaux errants (du chien à la vache...), les cyclistes à contre sens, les épaves qui roulent à 30 km/h quand vous arrivez à 90...et ça vous donne une assez bonne idée du danger. Je ne parle même pas de la conduite sur route de nuit car les épaves, vélos etc précédemment cités n'ont bien évidemment pas d'éclairage...
Il y a aussi les pick-ups qui transportent toute la famille (soit de 8 à 15 personnes), les bus et les camions antédiluviens qui crachent un nuage de fumée noire à chaque changement de vitesse. Heureusement, et à la différence du Maroc par exemple, il y a très peu de mobylettes...

Le réseau autoroutier est tout à fait insuffisant, comme vous pouvez le voir sur cette carte (qui n'est d'ailleurs pas à jour, je connais au moins deux d'autoroutes qui n'y figurent pas). Et les autoroutes existantes ne sont pas parfaites, loin de là. Mais comme elles sont chères, il y a une sorte de sélection naturelle qui s'opère et vous évitez au moins les épaves roulantes et dans une moindre mesure les animaux errants ! Pas les cyclistes, ni les piétons cependant... Certaines autoroutes sont seulement à deux voies (pas à chaussées séparées, non, une voie dans chaque sens) avec des bandes d'arrêt d'urgence un peu plus larges que de coutume qui servent aussi de voies de dégagement. Les lents sont donc priés de se pousser pour laisser passer les rapides!

Ce qui m'étonne, c'est le nombre de "morts sur les routes". D'après ce document (qui est le seul que j'ai trouvé, et à grand peine), il est en moyenne de 15 000 par an sur la période 1990-2000. soit un taux pour 100 000 habitants d'environ 15. (Cf page 6 et 7). Ce n'est pas terrible me direz-vous comme chiffre. Non, mais en France à la même époque, c'était du même ordre! Bien sûr, on peut penser que les statistiques mexicaines sont quelque peu sous-évaluées...

Car ils ont quand même entre 20 et 30 ans de retard en matière de sécurité routière. Dans l'Etat d'Aguascalientes, le port de la ceinture de sécurité a l'avant est devenu obligatoire il y a moins d'un an. Et la municipalité fait de
gros efforts de communication sur ce thème.
Mais je connais aucun enfant de plus de 2 ans qui voyage dans un siège adapté ou un rehausseur. Ils ne sont même pas attachés à l'arrière. Souvent debout entre les sièges ou bien assis devant sur les genoux de la mère...J'ai d'ailleurs horreur que mes enfants partent en voiture avec les parents de leurs amis car je sais qu'ils vont être 6 enfants pas attachés... Quand je peux le faire je les emmène toujours. Et si par hasard je dois transporter des enfants, ils doivent s'attacher, comme les miens! Mais les petits Mexicains quand je leur dit de s'attacher me regarde comme si je débarquais de la planète Mars et ne savent même pas le faire! A quand des cours de "prévention routière" dans les écoles? Ca serait un bon complément aux nombreuses classes de "valores", hygiène etc
. J'ai toujours eu envie d'en parler aux directrices, mais je ne l'ai jamais fait. Principalement par peur de passer pour une "donneuse" de leçons. Mais finalement je regrette ce manque de courage!

13 commentaires:

Anonyme a dit…

"Ben alors, qu'est-ce qu'elle fout la petasse? C'est Vert!!!! Elle se maquille au feu?! Non mais j'y crois pas, y'en a j'te jure! Bon, elle va se bouger la grosse @#$^#@! " ;)
Je trouve ca tres drole. J'imagine la reaction en France ou ici (la 'road-rage' fait des malheurs et certain des cas les plus consternants passent chez Judge Judy).
T.

dock a dit…

Quelques commentaires quand-même:
1. La ligne blanche est en fait jaune.
2. Les autoroutes sont pas mal en fait, certes pas au niveau français, mais au niveau des Interstates US je dirais, sauf qu'aux US les Interstates sont gratuites. Au Mexique, sur les portions que je connais (et j'en connais pas mal...), c'est en moyenne 1 peso du kilomètre.
3. On ne peux pas comparer le taux de mortalité sur les routes par habitant avec la France: le taux d'équipement des ménages est inférieur au Mexique donc à taux de mortalité sur les routes égal, ça fait plus de cartons au Mexique.
4. On dit je NE connais aucun...: v. Bled page 75.
5. Les Mexicains cools au volant qui ne klaxonnent pas, c'est surtout vrai à Aguascalientes, ville provinciale et bien tranquille. A Guadalajara c'est déjà beaucoup plus chaud et bruyant.
6. Les voitures démarrent lentement au feu (à Aguascalientes en tout cas, dans les "grandes" villes, ça réagit beaucoup plus vite) pour 2 raisons principales:
. Les "poubelles" roulantes ont du mal à emballer la mécanique;
. L'essence est chère par rapport au revenue moyen et on consomme davantage quand on met la patate au démarrage.
(Alf en sait quelque chose, une fois je suis sorti de sa voiture en marche, je croyais qu'on était arrêté...).

Anonyme a dit…

Personellement je trouve ca tres bien qu'on ne klaxonne pas. Ca ne sert generalement a rien, sauf bien sur si on est coince derriere: a) Alf b)E. ;)
T.

E. a dit…

C'est la Saint-Alf aujourd'hui? ;-)

Anonyme a dit…

je n'ai pas de souvenir de cet incident, c'est peut-être l'âge!!! à moins que Dock n'ai une fois encore été victime de son imagination sans limite :-)

Evidemment si T s'y met aussi je vais passer pour qui moi?
speedy Alf

danielle a dit…

Bravo pour la description! on imagine bien les scènes dignes de video gag:-) Et le grain de sel de Dock m'amuse beaucoup!

Anonyme a dit…

Intéressant

je suis totalement d'accord que les klaxons ça change pas grand chose et plus y en a moins tu sais si ça s'adresse à toi pour un truc vraiment sérieux.

Sinon pour le reste on s'adapte sauf pour le port de la ceinture là je suis d'avis qu'une éducation à partir de l'école serait souhaitable.

En Suisse c'est obligatoire depuis euh... 3ans maximum je crois. Et on voit encore des voitures bondées avec 3 gamins derrière en plus des 2 adultes dans une 4 ou 5 passagers... l'horreur.

Béo

Anonyme a dit…

et les "retornos" (demi-tours en U) sauvages que l'on a le "droit" de faire en plein milieu de l'autoroute, à l'endroit marqué par une flèche, bien aussi, non? Parfois, il faut avoir le coeur bien accroché!
J'aime beaucoup vos posts, ça me rappelle plein de bons souvenirs.
PS : je confirme, dans le DF, l'homo mexicus est un poil plus énervé que ce que vous décrivez si on démarre pas plein pot au feu vert.. C'est d'ailleurs un moment privilégié pour faire provision de plein de gros mots que l'on ne connaissait pas encore (enfin, si on est un homme, car on reste toujours fort poli avec les dames)

E. a dit…

C'est vrai que j'ai oublié de parler des "retornos" sur autoroutes. En général, il y en a souvent, sauf quand on a raté la sortie!!!

jid a dit…

Déjà que je n'aime pas conduire en France (ma femme conduit 95% du temps), à l'étranger c'est pas la peine d'y penser.

E. a dit…

Bof on s'y fait! Surtout quand on n'a pas le choix!

Anonyme a dit…

En Europe, quand vous suivez un camion et que vous souhaitez le doubler, le conducteur mettra son clignotant a droite pour vous indiquez que le chemin est libre et que vous pouvez le depasser. Sympas!

Au Mexique, ils font aussi ca, mais au lieu de mettre le clignotant a droite, il le mette gauche!! Ce qui produit (chez moi en tout ca) un effet inverse du genre: "ah le con!"

Vous n'avez jamais remarque?

Chris.

E. a dit…

C'est vrai! Et je trouve ça très stressant moi aussi!