mardi 10 mai 2005

..."festival del Día de las Madres".

Aujourd'hui comme tous les 10 mai au Mexique depuis 1922 c'est le "Día de las Madres". Et c'est un jour important, bien plus fêté qu'en France, et qui reflète la place très importante de la mère au sein de la famille et de la société.
Chaque école prépare un spectacle. C'est en général un spectacle de qualité, avec chants et danses. Les enfants répètent avec ardeur plusieurs mois à l'avance. Souvent ils ont de très beaux costumes (qu'il faut acheter, mais au Mexique ça ne coûte pas cher).
Et pratiquement toutes les mamans et grands-mères sont invitées au restaurant.

Cette année pour nous, ça n'a pas été simple: mes deux enfants sont dans deux écoles différentes
qui ne sont pas du tout liées. Les années précédentes l'école d'E' avait différé son spectacle d'un jour...mais pas cette année! Et c'était vraiment au même moment, et à environ 7km de distance... J'ai eu de la chance deux fois de suite, ça ne pouvait pas durer!
Heureusement l'entreprise où travaille Dock était fermée aujourd'hui (en revanche ils ont travaillé pour le "cinco de mayo") et il n'avait donc pas d'excuses valables pour ne pas me "représenter" au spectacle de C. Il l'a filmée et j'ai donc pu apprécier sa performance!

Il faut bien l'avouer 2005 n'a pas été un grand cru:
C. et ses compagnons ont seulement chanté
"Las mañanitas" version fête des mères:
(vous pouvez écouter la version"classique" ici.)

Las Mañanitas Para El Día de Las Madres

Estas son las mañanitas
que cantaba el Rey David
a las muchachas bonitas,
se las cantamos aquí.

Despierta mi bien despierta,
mira que ya amaneció,
ya los pajarillos cantan
la luna ya se metió.

Si el sereno de la esquina,
me quisiera hacer favor.
de apagar su linternita
mientras que pasa mi amor.

Despierta mi bien despierta,
mira que ya amaneció,
ya los pajarillos cantan
la luna ya se metió.

Ahora si, señor sereno,
le agradezco su favor.
encienda su linternita
que ya ha pasado mi amor.

Amapolita dorada
de los llanos de Tepic.
si no estas enamorada,
enamórate de mi.

Despierta mi bien despierta,
mira que ya amaneció,
ya los pajarillos cantan
la luna ya se metió.
Feliz El Día de Las Madres!

et ont joué "l'Hymme à la Joie" à la flûte (nous redoutions un peu l'expérience car C. elle-même nous avait dit que sa musique était "fatale" et après l'avoir entendue répéter, je vous confirme que son choix d'adjectif était parfaitement approprié!!!). Ils n'avaient même pas de costumes spéciaux pour l'occasion. Mais finalement c'était plutôt réussi. Le secret est dans les répétitions intensives qui les ont occupés toute la journée d'hier...
Mais ça n'égalait vraiment pas le spectacle de l'année dernière, où elle avait dansé la désormais fameuse sur ce blog "Pelea de Gallos" dans un fabuleux costume (la jupe, vert vif, devait bien faire 3 mètre de large!). Et il y a deux ans, le thème du festival de l'école de C. avait été le flamenco et là encore elle avait eu un beau costume et appris à jouer des castagnettes!

Quand au spectacle de E' il était également moins travaillé que celui de l'an dernier. Le thème en était "las valores" (les valeurs). Mais dans le groupe d'E' seules les fillettes avaient un déguisement et franchement la danse était "simpliste". En 2004, toutes les danses étaient des extraits de comédies musicales et comme E' avait le rôle principal dans "Grease" ("Vaselina" en Espagnol!), j'avais plus apprécié! Nous avons aussi eu droit à une chanson que je trouve très belle et dont je vous recopie les deux premiers couplets et le refrain:

Para tí Mamá

Una mañana en el cielo se paseaba Dios
y caminando con un ángel,
pensaba en su creación.
Imaginaba una criatura que sería especial.
¡Pues en sus manos confiaría
la humanidad!

Sabrá cuidar a mis pequeños
sin nada esperar.
Sabrá entenderlos
aunque ellos no sepan explicar.
Tendrá mil kilos de paciencia
y en sus ojos bondad
y un corazón talla extra grande
para amar.

Y entonces Dios inventó a la mamá
y pienso yo que lo hizo genial.
Jesús también fue un niño como yo
y cuando vino al mundo
pidió también una mamá.

A ti te debo la vida, mamá
y sé que no te la puedo pagar;
pero el rincón del cielo más bello que hay
Jesús lo ha reservado y lo guarda para ti, mamá...
(auteur et compositeur : NET (New Evangelization for the Third Millenium)

(Je signale que l'école d'E' est une école privée non confessionnelle!!! Mais nous sommes au Mexique où la religion, enfin le catholicisme, fait vraiment partie de la vie de tous les jours!)

Malgré mes critiques sur la qualité des spectacles, j'ai été, comme chaque fois, très émue et très fière de mes enfants et "me lo pasé super bién" comme on dit ici! Et je me fous totalement des relents "travail, famille, patrie" ou de l'aspect commercial de la fête des mères...


MAJ un an plus tard...

J'ai reçu hier
(comme quoi les écrits restent!!!) un mail en anglais, probablement d'une Mexicaine, m'informant que la chanson "Para ti Mama" était en fait du groupe NET (New Evangelization for the Third millenium) et que je devais le signaler. Ce qui est fait!
Ce groupe fait apparemment partie du mouvement
catholique d'évangelisation Regnum Christi. Et ils font des CD pour enfants.

6 commentaires:

estelle a dit…

La societe mexicaine a l'air un peu macho mais je trouve ca genial de celebrer les meres de cette maniere. Bonne "dia de las Madres" a toi (avec un peu de retard) et merci d'avoir partage cette page de culture avec nous ! Rien a voir mais j'ai decouvert un petit supermarche mexicain juste a cote de chez moi, ils y vendent de la vraie Maizena de la marque, j'avais un sourire beat quand j'ai decouvert ca, le vendeur a du meprendre pour une folle ! Ils n'avaient pas de confiture de goyave mais tout un choix de preparations chocolatees mexicaines ainsi que du "dulce de leche" en bouteille. Miam !

danielle a dit…

C'est une vraie fête, donc, qui demande de l'investissement. Je me souviens de petits travaux à la maternelle, et puis c'est tout, c'est dommage.La fête des mères est en fait très ancienne et a été récupérée et galvaudée. Quelles sont les mères qui n'aiment pas qu'on pense particulièrement à elles ce jour-là?

E. a dit…

@ estelle: j'aimerais bien que tu me dises ce que tu penses des préparations chocolatées mexicaines. Personnellement, j'aime bien le goût de cannelle mais je les trouve en général trop sucrées et pas assez chocolatées. Et le "dulce de leche" c'était de la "cajeta" au lait de chèvre? C'est vraiment étrange ce caramel qui sent la chèvre, non?

@ danielle: C'est sûr que je préfère assister à un spectacle que recevoir un collier de nouilles! Mias comme on dit, c'est l'intention qui compte.

Anonyme a dit…

Les amis de C. ont du se dire que tu t'etais mal rasee ce jour la.;) C'est dur d'avoir a tout relire quand on a pas eu le temps de consulter le blog depuis un bout de temps, mais felicitations, c'est de mieux en mieux.
T.

E. a dit…

Merci ;-)

estelle a dit…

Il me semble en effet avoir vu une chevre sur le flacon de dulce de leche ! Je n'en ai pas achete car je le fais moi-meme a partir de boites de lait concentre sucre. Pareil pour les preparations chocolatees, j'en ai deja a la maison (du Ghirardelli) alors je ne peux pas me permettre d'encore en acheter une autre boite, ca mettrait 2 ans a finir ! Sinon j'aime bien l'association cacao/cannelle mais je suis moins fan de celle cacao/piment.